Tous deux tenteront de s’échapper en Allemagne, où cinquante points seront en jeu avec les pilotes Élite au départ de l’Endurance. Néanmoins, Vittorio Ghirelli (Zele Racing) et David Fumanelli l’Endurance. Néanmoins, Vittorio Ghirelli (Zele Racing) et David Fumanelli (Oregon Team) voudront rester au contact, tout comme Indy Dontje (ART Junior Team), dorénavant dans le quinté de tête grâce à son podium. Au sein d’un peloton extrêmement compétitif, Nicky Pastorelli (V8 Racing) a également capitalisé sur son podium pour désormais inquiéter Roy Geerts (V8 Racing) et Luciano Bacheta (Oregon Team), partis bredouilles de Silverstone. Derrière, Bas Schothorst (Zele Racing), Federico Leo (V8 Racing), Alan Hellmeister (Oregon Team) et Miguel Ramos (Equipe Verschuur) viseront une remontée fulgurante pour préserver leurs chances.Enfin, Monlau Competicion fera confiance à l’Italienne Michela Cerruti.
En Prestige, six hommes se tiennent en vingt points. Si Diederik Sijthoff (V8 Racing) a conservé in extremis les commandes, le Néerlandais n’a plus qu’une unité d’avance sur Dario Capitanio (Oregon Team), qui chasse un premier succès, et deux sur Niccolò Nalio (Oregon Team), deux fois vainqueur. Auteur d’un double podium, Toni Forné (ART Junior Team) pointe à dix points, quatre devant Max Braams (V8 Racing), seul pilote à avoir toujours intégré le top cinq à chaque course cette saison, sans avoir atteint le podium jusqu’ici. Ce quintette bataillera pour la victoire, tout en surveillant Richard Gonda (ART Junior Team), qui voudra rebondir après Silverstone. Il faudra également tenir Stefano Costantini (V8 Racing), Philippe Bourgois et Andres Mendez (Zele Racing), Jeroen Schothorst et Antonio Coimbra (Equipe Verschuur), ainsi qu’Adalberto Baptista (Oregon Team) à l’oeil puisqu’ils doivent réaliser un coup d’éclat pour rester dans le match.
En Endurance, le nouveau podium du duo David Fumanelli - Dario Capitanio (Oregon Team) leur a permis de conserver les rênes de la catégorie, mais Luciano Bacheta - Niccolò Nalio (Oregon Team) sont dorénavant proches grâce à leur succès britannique. Face aux deux binômes d’Oregon Team, ceux d’ART Junior Team composés d’Indy Dontje - Toni Forné et Richard Gonda - Andrea Pizzitola (ART Junior Team) tenteront de les rattraper.
RS 0.1
Renault Sport Trophy : Nouvelle victoire d'ART Junior Team à Jérez
19/10/2015 À 18:32
Les autres équipages mettront les bouchées doubles pour se faire une place sur le podium après avoir obtenu leurs meilleurs résultats, à l’image de Max Braams - Roy Geerts (V8 Racing), Nicky Pastorelli - Diederik Sijthoff (V8 Racing), Bas Schothorst - Andres Mendez (Zele Racing) et Alan Hellmeister - Adalberto Baptista (Oregon Team).
Enfin, après leurs abandons dans le Northamptonshire, Steijn Schothorst - Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) et Vittorio Ghirelli - Philippe Bourgois (Zele Racing) auront de grosses ambitions, tout comme Antonio Coimbra (Equipe Verschuur) et Stefano Costantini (V8 Racing).
Course Endurance : samedi 12 septembre à 16h00
Course Sprint 1 : dimanche 13 septembre à 11h45
Course Sprint 2 : dimanche 13 septembre à 16h00
Programmation TV / Qualifications sur Youtube
Toutes les épreuves du week-end seront retransmises en live sur l’Eurosport Player. La Formula Renault 3.5 Series sera diffusée en direct sur Eurosport International, Eurosport UK et Eurosport 2 France. Le groupe passera également l’Eurocup Formula Renault 2.0 en différé, tout comme Motors TV pour le Renault Sport Trophy. Les qualifications des trois catégories seront disponibles sur la chaîne Youtube de Renault Sport.
Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition de Renault Sport Technologies : "Après Silverstone, c’est un nouveau juge de paix que nous proposons aux concurrents ! Sur ce tracé chargé d’histoire et possédant un climat propice aux nombreux rebondissements, les luttes seront acharnées et les esprits vifs en reprenant le volant après seulement cinq jours de pause ! Les pilotes devront attaquer et soigner leurs sorties de virages sur ce circuit vallonné où les compromis sont essentiels, entre courbes cassantes et rapides. La gestion du DRS devrait être aussi capitale. Avec de nombreuses luttes, les titres sont désormais relancés, les courses devraient être tactiques, spectaculaires et jouer un grand rôle dans le dénouement des World Series by Renault 2015 !"
Résultats 2014
Formula Renault 3.5 Series
Qualifs 1 : C. Sainz (ESP) 1’40’’820.
Course 1 : 1. C. Sainz (ESP) – 2. R. Merhi (ESP) – 3. S. Sirotkin (RUS)
Course 1 : 1. C. Sainz (ESP) – 2. R. Merhi (ESP) – 3. S. Sirotkin (RUS)
Qualifs 2 : R. Merhi (ESP) 1’59’’409.
Course 2 : 1. R. Merhi (ESP) – 2. M. Vaxiviere (FRA) – 3. M. Stockinger (PHI)
Eurocup Formula Renault 2.0
Qualifs 1 : A. Albon (THA) 1’55’’808.
Course 1 : 1. N. de Vries (NED) – 2. A. Albon (THA) – 3. J. Aitken (GBR)
Qualifs 2 : D. Olsen (NOR) 2’12’’836.
Course 2 : 1. D. Olsen (NOR) – 2. C. Leclerc (MON) – 3. I. D’Agosto (ITA)
RS 0.1
Renault Sport Trophy : finale à trois pour la chance d’une vie
17/10/2015 À 23:04
RS 0.1
Renault Sport Trophy : Première victoire en France pour ART Junior Team
28/09/2015 À 22:55