Mexique : le film de l'étape 2

Mexique : le film de l'étape 2
Par Eurosport

Le 13/03/2005 à 09:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) est passé de la 14e à la 6e place du Rallye du Mexique, samedi. Petter Solberg (Subaru) est resté intouchable malgré les tentatives de Marcus Grönholm (Peugeot). La journée a été marquée par les abandons de Duval (Citroën), Atkins

ETAPE 2 : León / León - 6 spéciales (146.5 km)

Parc Assistance (C) - León : 15h30 (10 minutes)

ES 7 El Zauco/Mesa 1 (25.4 km) : LOEB SE LACHE

La spéciale : départ à 2290 m d'altitude. Des sections rapides au milieu des cactus, avec une série d'épingles jusqu'au carrefour de Agua Zarca, au km 8.83. Puis descente parsemée de virages, dans un décor spectaculaire et dégagé. Un gué avant la remontée dans les montagnes, par une série de longs virages. Route étroite, bosselée, sinueuse et technique jusqu'à l'arrivée, à 2186 m.

Sébastien Loeb (Citroën) signe son premier scratch, avec 2.4 sec d'avance sur Petter Solberg (Subaru) et 3.1 sec sur Marcus Grönholm (Peugeot). Son équipier François Duval prend la 3e place au général à Markko Märtin (Peugeot). Toujours 14e, à 4 min 18.7 sec du leader, Loeb est à 36.5 sec de Xavier Pons, sur une Peugeot 206 de Bozian.

ES 8 Duarte/Otates 1 (24.2 km) : LA HARGNE DES 307

Les Peugeot boys incisifs : alors que Grönholm impose sa pointe de vitesse, Märtin reprend la 3e place au général à Duval.

ES 9 Derramadero/Chichimequillas 1 (23.5 km) : LA FAUTE D'ATKINSON

La spéciale : route large, rythmée, qui monte jusqu'à 2465 m au km 2.9. C'est ensuite à fond en descente avant une série d'épingles jusqu'au km 10.3. Au km 21.8 : descente rapide sur une compression puis un saut spectaculaire, et 100 m après, une dalle de béton dans un virage à droite peut piéger les imprudents. Une descente pour finir. Altitude moyenne de la spéciale : 2205 m.

Roman Kresta (Ford) ne s'est pas présenté au départ, suite à une touchette ayant occasionnée une roue arrachée. Le Tchèque n'était pas nominé.

Scratch de Solberg, leader avec 16.0 sec d'avance sur Grönholm. Au général, Loeb passe de la 13e à la 10e place, devant Schwarz (Skoda) et Kresta (Ford), qui a perdu plus de 5 minutes.

Regroupement - León : 20h12 (25 minutes)
Parc Assistance (D) - León : 20h37 (30 minutes)

Harri Rovanperä arrive à l'assistance Mitsubishi avec un moteur tournant sur trois cylindres. Le changement du système allumage, de l'alimentation en essence et de la centrale électronique dépasse de 8 minutes le délai imparti, occasionnant une pénalité de 1min 20 sec.

ES 10 El Zauco/Mesa 2 (25.4 km) : MAUDITE PIERRE

Solberg encore le plus rapide. Loeb passe 8e : le champion du monde est à moins d'1 min 30 sec de la 4e place, occupée par Toni Gardemeister, grippé.

ES 11 Duarte/Otates 2 (24.2 km) : SOLA SORT

Abandon de Dani Sola, sur sortie de route. L'Espagnol, pour la première fois nominé par Ford, était 5e.

Nouvelle charge du leader Solberg, qui éloigne Grönholm à 25.7 sec au général. Loeb apparaît à la 7e place.

ES 12 Derramadero/Chichimequillas 2 (23.5 km) : LE SHOW LOEB

Top 5 au général à l'issue de l'étape 2 : 1-Solberg (NOR/Subaru Impreza) en 3h 01 min 30.5 sec, 2-Grönholm (FIN/Peugeot 307) +29.6 sec, 3-Märtin (EST/Peugeot 307) +1 min 23.9 sec, 4-Gardemeister (FIN/Ford Focus) +4 min 11.5 sec, 5-Rovanperä (FIN/Mitsubishi) +4 min 12.9 sec

0
0