Les déclarations de l'étape 1

Les déclarations de l'étape 1
Par Eurosport

Le 02/10/2004 à 05:00Mis à jour

Impressions recueillies lors de la première journée du Rallye d'Italie, vendredi.

Sébastien Loeb (Citroën Xsara) : "Le temps modeste de la première spéciale s'explique par différents facteurs. Je n'étais probablement pas bien réveillé et je balayais la route. Et puis je n'avais pas le bon réglage de différentiel. On l'a modifié pour la deuxième épreuve et j'ai pu alors attaquer. Je suis d’ailleurs revenu au réglage de base pour les spéciales suivantes, qui se sont bien mieux déroulées... La position sur la route m’a naturellement pénalisé, mais excepté dans l’ES1, ou Petter Solberg signe un temps étonnant, ce fut une bonne journée, marquée par une belle bagarre avec Marcus Grönholm. Je vais continuer demain au rythme que j’ai choisi."

Carlos Sainz (Citroën Xsara) : "Les spéciales sont vraiment étroites et glissantes. Il faut être en permanence très attentif pour éviter la faute. J'ai fait le maximum dans ce domaine et pourtant j'ai commis deux erreurs. L'une dans le premier virage de la première spéciale, l'autre en touchant avec l'aile arrière gauche dans le deuxième chrono ! J'ai connu encore d'autres situations délicates, mais la deuxième boucle s'est néanmoins bien passée. En suspension, nous avons essayé de trouver un compromis pour être à l'aise dans les parties cassantes, mais aussi dans les portions rapides. Nous n'avons pas baissé les bras de toute la journée, et nous allons continuer ainsi demain…"

Marcus Grönholm (Peugeot 307) : "Une assez bonne journée. Nous n’avons pas connu de problèmes sérieux et j’ai de meilleures sensations maintenant. Je n’apprécie pas vraiment ce genre de routes. Elles sont trop lentes et trop sinueuses à mon goût, mais j’ai réussi finalement à trouver un bon rythme et à obtenir le meilleur de ma Peugeot 307WRC. Devant, le rythme est très rapide, aussi il faut que je continue à attaquer fort demain. Je suis assez optimiste quant à mon objectif."

Harri Rovanperä (Peugeot 307) : "Le début de la journée a été difficile. Le parcours est très différent de celui du Rallye Costa Smeralda que j'ai remporté l'an dernier. Ce n'est pas toujours facile de trouver le bon rythme sur ce type de spéciales, il y a de nombreuses pierres et il est donc important de rester vigilant. Je pense avoir trouvé le juste milieu entre vitesse et sécurité. Je tenterai de faire de même demain et d'augmenter la cadence !"

0
0