Loeb : "Je miserais assez sur Carlos"

Loeb : "Je miserais assez sur Carlos"
Par Citroën Racing

Le 30/09/2004 à 08:00Mis à jour

Pour Sébastien Loeb, le nouveau terrain du Rallye d'Italie, ce week-end, en terre de Sardaigne, fait de son équipier de Citroën, Carlos Sainz, un favori idéal. Entretien.

Connaissiez-vous la Sardaigne ? Qu'avez-vous découvert ? Cela vous plait-il ?

Vous allez une fois de plus ouvrir la route le vendredi. Quel va être selon vous le « tarif » de ce balayage ?

S.L. : Si les spéciales ressemblent à ce que nous avons vu en essais, le 'tarif' sera élevé, sauf naturellement s'il pleut. Mais la pluie en cette saison en Sardaigne, c'est du domaine du rêve. Donc, les quatre-vingt kilomètres de balayage de la première boucle de trois spéciales risquent de m'être facturés cher. Et il se pourrait que l'effet se reproduise au deuxième passage. En essais, nous avons constaté que le terrain s'améliorait de beaucoup au fil des passages et ce pendant très longtemps. Il est rare de rencontrer sur une base un terrain qui continue d'évoluer l'après-midi alors qu'on le parcourt sans cesse depuis le matin… Pour résumer, tarif probablement élevé, et peut-être tarif doublé par le deuxième passage !

Quelle tactique découle de vos constatations ?

0
0