AFP

Loeb gagne en famille

Loeb gagne en famille
Par Eurosport

Le 29/11/2009 à 13:29Mis à jour

Sébastien et Séverine Loeb (Citroën C4 WRC) ont remporté dimanche le 55e Rallye du Var sous des trombes d'eau venues arroser leur première victoire ensemble dans un rallye, et Guillaume Canivenq (Peugeot 207 S2000), 6e, est devenu champion de France.

Parti dimanche matin sur des routes détrempées avec 34 secondes de retard sur le Belge Pieter Tsjoen (Ford Focus WRC), Loeb n'a eu besoin que de deux spéciales, La Garde Freinet (ES9, 10 km) et Vidauban (ES10, 32 km), pour reprendre les commandes. "C'étaient de sacrées conditions: des trombes d'eau avec des pneus slick retaillés qui n'évacuent rien", a raconté le sextuple champion du monde après sa première victoire en couple, pendant que Daniel Elena, redevenu pilote "pour le fun", bouclait péniblement ce Var 2009.

Dominateur depuis le départ, Loeb avait perdu la tête du rallye samedi à la suite d'une erreur de pointage de sa copilote d'épouse, sanctionnée par trois minutes de pénalité. "Je m'en voulais d'avoir pointé trop tôt et puis ce matin mon chéri a bien rattrapé le coup", a dit Séverine, radieuse et trempée, sur le podium. "On a passé un super week-end, vivement le prochain rallye", a aussi dit Mme Loeb sur le podium. "Mais ce matin c'était vraiment l'apocalypse, il était en aquaplaning à 60 km/h", a-t-elle ajouté plus tard, sa fille Valentine dans les bras, sous la tente de la Fédération française de sport automobile.

Canivenq, avec un C comme Champion

"C'était mon idée, car Seb ne pensait jamais que je lui sortirais une C4 WRC pour ce rallye. C'était une manière de le remercier pour son sixième titre mondial", a souri Olivier Quesnel, patron de Citroën Racing et Peugeot Sport. Derrière, Stéphane Sarrazin (Peugeot 207 S2000), pilote Peugeot Sport d'endurance et 2e des dernières 24 Heures du Mans, mais passionné de rallye, a animé la dernière matinée, signant le meilleur temps dans l'ES9, sous le déluge, et remontant à la 2e place.

Patrick Henry (Peugeot 307 WRC) a lui profité de l'abandon du Varois Brice Tirabassi (Subaru Impreza), sorti de la route dans l'ES9, pour conserver jusqu'au bout la 3e place. Il a quand même été battu de trois points par le jeune Guillaume Canivenq pour le titre de champion de France. "C'est Loeb qui m'a donné envie de faire du rallye", disait Canivenq avant le départ. Auteur d'une course sage, l'Aveyronnais a bien commencé sa carrière en ajoutant son nom, à 27 ans, au palmarès d'un Championnat remporté en 2001 par le maestro alsacien. A suivre.

0
0