From Official Website

Monte-Carlo : le film de l'étape 1

Monte-Carlo : le film de l'étape 1
Par Eurosport

Le 20/01/2006 à 11:30Mis à jour

Confortable leader depuis le premier chrono matinal, Sébastien Loeb (Citroën Xsara) est sorti de la route dans la dernière spéciale de l'étape 1 du Rallye Monte-Carlo, vendredi. Il devrait pouvoir reprendre la compétition samedi. Marcus Grönholm mène déso

ES1 St Sauveur sur Tinée / Beuil (22,53 km) : LOEB CLOUE SES ADVERSAIRES

Spéciale : retour du col de la Couillole, qui n'avait pas été utilisé depuis 1994.

Le Français Gilles Panizzi (Skoda Fabia Red Bull) est 2e à 25.5 sec. Le pilote de Roquebrune Cap Martin limite les dégâts grâce à ses pneus "hiver" dépourvus de clous. Ce n'est pas un hasard si les trois suivants, Galli (ITA/Mitsubishi Lancer Italie), Marcus Grönholm (FIN/Ford Focus), auteur d'un tête-à-queue, et Chris Atkinson (Subaru Impreza Australie) ont fait ce choix.

Seuls les onze premiers pilotes sont passés. Deux camions sont en travers de la route sur le parcours de liaison. Temps forfaitaires pour les quarante qui ne sont pas passés.

ES2 Guillaumes / Valberg (13.60 km) : SANS FAUTE DE GRÖNHOLM

Spéciale : ce parcours est nouveau ce le Monte-Carlo, mais pour les connaisseurs du Rallye d'Antibes.

C'est un peu moins pire pour Sarrazin et Solberg, qui rentrent lestés de 50.7 sec et 1 min 03.3 sec.

De nouveau seuls les onze sont effectué le parcours.

ES3 Pierlas / Ilonse (23,22 km) : ANNULEE

Spéciale annulée. Tout le monde rejoint directement le parc d'assistance sur le port de Monaco.


Le point au classement général à mi-journée : Loeb (FRA/Citroen) est leader, en 24 min 53.7 sec. 2e Panizzi (FRA/Skoda) à 30.9 sec, 3e Grönholm (FIN/Ford) à 34.0 sec, 4e Galli (ITA/Mitsubishi) à 39.4 sec, 5e Atkinson (AUS/Subaru) à 1 min 12.7 sec. Sarrazin (FRA/Suberu) à 2 min 07.0 sec, Solberg (NOR/Suberu) à 2 min 59.0 sec.

Assistance - Monaco : 12h12 (30 minutes)

ES4 St Sauveur sur Tinée / Beuil (22,23 km) : LOEB REMET CA

Scratch de Loeb (Citroën), qui s'était montré le plus rapide dans le premier passage (ES1). Au classement général, son second est désormais Grönholm (Ford), à 1 min 02.3 sec, car Panizzi (Skoda) a cédé 49.2 sec sur le secteur et est tombé à la 3e place, 17.8 sec derrière Grönholm.

ES5 Guillaumes / Valberg (13.60 km) : REVOILA DUVAL !

Les battus de la matinée sont mieux chaussés et le Belge Français Duval, engagé sur une Skoda Fabia préparée par First Motorsport, signe le temps de référence, en 9 min 43.9 sec. Toutefois, c'est moins rapide que Grönholm dans l'ES2 (9 min 37.2 sec).

Chez Subaru, Sarrazin maintient son ascendant sur Solberg, 2e temps, à 5.7 sec. Loeb (Citroën) 3e à 5.9 sec. L'Allemand Manfred Stohl, sur une Peugeot 307 préparée par Bozian Racing pour Peugeot Norvège, fait un excellent 4e.

ES6 Pierlas / Ilonse (23,22 km) : LOEB SORT

Sortie de route de Sébastien Loeb, 5,5 km après le départ. L'équipage Loeb / Elena est indemne.

Le pilote s'est fait surprendre lors d'un freinage, sur une plaque de verglas, dans un virage à gauche. La Xsara bleue N.1 est partie en tête-à-queue puis a glissé de 10 mètres en contrebas de la route. Loeb avait terminé la saison 2005 sur un accident, en Australie. Il n'avait pas pu repartir.

La voiture est répérable selon l'équipe Kronos Racing. Si tel est le cas, Loeb va pouvoir repartir en Superally samedi, en se voyant attribué pour cette spéciale 6 un temps forfaitaire de 5 minutes supérieur au chrono de l'auteur du scratch, Grönholm (Ford). Il avait 1 min 16.4 sec d'avance sur le Finlandais avant sa sortie.

Marc Van Dalen, patron de Kronos Racing : "C'est dommage mais c'est un rallye difficile. On ne lui en veut pas, on va essayer de ramener la voiture et de la refaire nickel pour samedi."

L'ex-pilote Peugeot s'installe en tête du rallye, avec 1 min 23.7 sec de marge sur Atkinson (Subaru).

Assistance (flexi-service) - Monaco : 18h04 (45 minutes)

Loeb, sur son accident : "Ce Rallye de Monte-Carlo est très difficile. Il faut analyser à chaque virage l'adhérence, voir si on a du grip ou pas. Là, il y en avait moins que je ne pensais. Je me suis trompé. J'ai utilisé le frein à main pour faire tourner la voiture mais cela n'a pas suffi. Elle a glissé irrémédiablement."

Le pilote français a indiqué à l'équipe que selon lui "la voiture n'a apparemment pas trop de dégâts."

Petter Solberg a achevé l'ES6 mais sa Subaru Impreza a été victime de la défaillance d'une pompe à huile. Sans huile sur le parcours de liaison, le moteur casse. 6e abandon en 7 participations !

Top 5 au général à l'issue de l'étape 1 : 1-Grönholm (FIN/Ford Focus) en 1h 09 min 30.0 sec, 2-Atkinson (AUS/Subaru Impreza) +1 min 23.7 sec, 3-Gardemeister (FIN/Peugeot 307) +1 min 27.1 sec, 4-Panizzi (FRA/Skoda Fabia) +1 min 34.6 sec, 5-Stohl (AUT/Peugeot 307) +1 min 39.1 sec

Infos, résultats, classements : suivez en direct sur notre site toutes les spéciales du 74ème Rallye de Monte-Carlo, du 20 au 22 janvier 2006.

From Official Website

0
0