Comment avez-vous vécu ce week-end en Allemagne, et la bagarre avec votre ancien coéquipier Sébastien Ogier ?
O.T. : C'était évidemment un week-end très dur. A partir de la première épreuve spéciale, nous avons vécu une terrible bagarre avec Seb [Ogier]. Il attaquait tellement fort. Je me sentais très à l'aise pendant la première journée dans les vignobles. J'ai eu un peu de mal samedi matin, je n'étais plus à l'aise du tout. Je suis sûr que Seb s'en est rendu compte et qu'il a tout fait pour attaquer encore plus, pour me pousser dans mes retranchements.
Avez-vous eu peur de voir la victoire vous échapper ?
Rallye d'Allemagne
Neuville, la bonne affaire, mais...
19/08/2018 À 18:04
O.T. : Ce n'était pas évident. J'ai dû me reprendre et conserver un rythme élevé. Nous sommes rentrés à l'assistance (samedi à midi, ndlr) et les gars ont réussi à améliorer la voiture. Du coup, ça s'est mieux passé pour la boucle de l'après-midi, j'étais plus rapide, je me sentais vraiment confiant dans la voiture. Puis Seb a fait une petite erreur et a crevé un pneu (dans l'ES13, ndlr), ce qui m'a permis de creuser l'écart.
Vous êtes vous senti soulagé quand Ogier a lâché prise, à la suite de cette crevaison ?
O.T. : Oui, vraiment. Il est probablement le meilleur pilote et ce n'est pas évident de se sentir chassé par lui. En fait, j'ai apprécié la bagarre, nos chronos étaient très proches dans chaque spéciale. J'avais confiance dans ma voiture et je la gérais bien. On sait tous très bien que beaucoup de choses peuvent se passer. Cette fois-ci, ça a tourné en notre faveur. Pendant la Power Stage (ES18), j'ai fait de mon mieux mais j'ai hésité dans plusieurs portions rapides, car j'étais en tête et ce n'était pas une position évidente, car je ne voulais pas tout gâcher.
Après trois victoires, quel est votre objectif pour la fin de saison ?
O.T. : Je suis très heureux pour l'équipe, et pour nous, car nous avons fait une bonne semaine de course, très forte. Ca fait plaisir de voir que nous avançons dans la bonne direction, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Mon objectif est toujours le même: être le meilleur possible à chaque rallye, en les prenant l'un après l'autre. Je vais maintenant me concentrer sur le prochain rallye, en Turquie (13-16 septembre, ndlr). Nous avons prévu une longue séance d'essais avant, pour arriver très bien préparés. C'est un rallye sur lequel nous ne savons presque rien, donc il y aura beaucoup d'inconnues...
Rallye d'Allemagne
La victoire pour Tänak, la grimace pour Ogier
19/08/2018 À 11:34
Rallye d'Allemagne
Ogier a perdu très gros, Tänak tient bon
18/08/2018 À 16:03