Volkswagen Motorsport

Sébastien Ogier (VW) reste en tête en Argentine

Ogier reste en tête
Par AFP

Le 02/05/2013 à 21:51Mis à jour Le 03/05/2013 à 01:24

Sébastien Ogier (VW) a remporté trois des quatre spéciales disputées jeudi, en Argentine. Il mène logiquement l'épreuve, devant Sébastien Loeb (Citroën WRT).

Le Français Sébastien Ogier (Volkswagen Motorsport) a conservé la tête du Rallye d'Argentine, après les quatre épreuves spéciales disputées jeudi (ES2 à ES5) près de Cordoba, et menait jeudi soir devant son compatriote Sébastien Loeb et le Finlandais Mikko Hirvonen (Citroën WRT). Après 160 km chronométrés parcourus depuis mercredi soir, le Haut-Alpin menait avec 16 secondes d'avance sur Loeb et 18 secondes sur Hirvonen, suivis à distance par un autre Finlandais, Jari-Matti Latvala, dans l'autre VW d'usine.

Auteur du meilleur temps dans la super-spéciale d'ouverture (ES1), mercredi soir, Ogier a récidivé dès la première spéciale de la journée (ES2), puis il a dû s'incliner devant Hirvonen, auteur du temps scratch dans la spéciale-marathon (52 km), tracée entre Ascochinga et Agua de Oro (ES3).

Ogier a ensuite repris la main, signant les deux temps scratch de l'après-midi pour créer un petit écart avec Loeb, de plus en plus à l'aise grâce à des réglages lui convenant mieux, sur des routes où il est invaincu depuis 2005 inclus (7 victoires d'affilée) et où les spectateurs sont conquis d'avance.

Le tonneau de Sordo

Cette deuxième journée a été fatale à deux pilotes qui visaient le podium. Dans l'autre DS3, l'Espagnol Dani Sordo a perdu plus de sept minutes dans l'ES4, car il a fait un tonneau en raison d'une note imprécise de son copilote, a abîmé son pare-chocs avant et, plus grave, sa direction assistée. Une fois reparti dans la spéciale, il s'est retrouvé juste devant Ogier qui l'a ensuite accusé, à l'arrivée, de l'avoir ralenti pendant quelques kilomètres. Autre victime du jour, le Norvégien Mads Ostberg (Ford M-Sport) a cassé sa direction dans l'ES4 et n'a pu terminer ni la spéciale ni cette deuxième journée.

Vedette absolue de ce rallye d'Argentine, Loeb a bien géré son retour en WRC, lui qui avait raté volontairement les rallyes du Mexique et du Portugal en raison d'un programme 2013 réduit pour cause de reconversion en cours vers les circuits, dans des McLaren et des Porsche. Auteur du deuxième chrono dans l'ES3, le nonuple champion du monde pointait à la 3e place du classement général, à six secondes d'Ogier, lors du retour à Villa Carlos Paz pour l'assistance de la mi-journée. Il est ensuite passé devant Hirvonen à la faveur de la boucle de l'après-midi, mais Ogier a fait forte impression, augmentant de dix secondes son avance sur son compatriote.

Classement général après l'ES5:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 1 h 57'14"1

2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) à 16"3

3. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citroën DS3) 18"1

4. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/VW Polo-R) 40"7

5. Evgeny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUT/Ford Fiesta RS) 1'37"7

6. Andreas Mikkelsen-Mikko Markkula (NOR-FIN/VW Polo-R) 1'55"1

7. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Ford Fiesta RS) 2'12"5

8. Martin Prokop-Michal Ernst (CZE/Ford Fiesta RS) 6'41"4

9. Gabriel Pozzo-Daniel Stilo (ARG/Ford Fiesta RS) 10'10"3

10. Dani Sordo-Carlos Del Barrio (ESP/Citroën DS3) 10'32"6

...

Retardés:

Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS), direction cassée (ES4)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Ogier 4 (ES1, ES2, ES4, ES5), Hirvonen 1 (ES3)

0
0