Ford WRT

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 25/10/2010 à 12:03Mis à jour Le 25/10/2010 à 14:22

Voici ce qu'ont déclaré les protagonistes à l'occasion de l'Etape 3 du Rallye d'Espagne, dimanche.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur en 3 h 32 min 59.7 sec) : (après les ES13 et 14) "Je roule avant tout pour rallier l'arrivée et j'adapte mon rythme en fonction des temps partiels de mes poursuivants. Comme les autres pilotes, j'ai géré la surchauffe des pneus dans El Priorat (S13 El Priorat 1, 42,04 km)"A propos de l'invincibilité de la C4 WRC sur asphalte depuis 2007 "Ça fait un petit pincement au coeur, car cette voiture nous a apporté beaucoup de bonheur, sur toutes les surfaces. En comptant les Monte-Carlo, nous avons remporté les quinze rallyes asphalte disputés ces quatre dernières années. Ce week-end, nous n'avions pas de calculs à faire et c'était nettement plus facile que lors des derniers rallyes... "

Dani Sordo (Citroën Junior, 3e à 41.1 sec) : (après ses scratches dans les ES13 et 14) "Comme Seb est seul en tête, nous mettons un peu d'animation avec Petter [Solberg]. Nous savions que nous aurions du mal à lui reprendre beaucoup de temps dans le long chrono, car nous ne pouvons pas attaquer à fond pour gérer l'usure des pneumatiques. Dans la petite spéciale (ES14, 4,11 km), en revanche, j'étais à bloc du début à la fin. Nous avons repris six secondes sur ces deux spéciales, cela signifie que nous aurons du mal à nous emparer de la 2e place à la régulière. Mais nous allons continuer à mettre la pression !" (A l'arrivée) "C'était une belle bagarre ! Je suis un peu déçu de ne pas offrir un nouveau doublé au Citroën WRT, mais c'est tout de même un triplé pour la marque. Je retiendrai de ce rallye deux belles journées sur asphalte et je tiens à remercier le public pour son soutien indéfectible."

Frédéric Banzet (Citroën, directeur général) : "Ce qu'ont réalisé Sébastien et Daniel force l'admiration. Trois semaines après la folie du Rallye de France, ils ont su conserver leur motivation et leur niveau de performance pour aller chercher une victoire pleine de panache. L'Espagne est l'un des marchés les plus importants de Citroën, ce succès est très important pour la marque. Bravo à toute l'équipe dont j'ai une fois de plus admiré le professionnalisme et le sérieux dans une ambiance détendue après la conquête des deux titres en Alsace."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 4e à 1 min 19.5 sec) : "Je viens de vivre de nouveau un bon rallye sur asphalte. J’avais de bonnes sensations avec ma voiture et je me sentais relâché dans mon pilotage. Ma vitesse sur asphalte continue de s’améliorer mais je n’ai malheureusement pas pu rattraper les adversaires devant moi pour m’assurer un podium. Depuis samedi, j’ai commencé un petit peu à penser au championnat qui se conclura le mois prochain au pays de Galles...Nous devrions y assister à une course excitante..."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 5e à 6 min 32.9 sec) : "La première étape a été difficile pour moi car j’ai failli sortir de la route dès la première spéciale. Cette faute a cassé mon rythme. Je me suis ensuite montré trop prudent sur ces routes qui étaient techniques. Je me sentais mieux le lendemain sur asphalte mais j’ai joué de malchance avec ce problème de durite (une fixation cassée sur la durite de turbo lui a cependant fait perdre quatre minutes)."

Sébastien Ogier (Citroën Junior, 10e à 17 min 24.1 sec) : (après l'ES13) "Ce n'est plus la même course depuis notre sortie de route samedi. J'essaie de trouver la motivation pour rouler sur un bon rythme. Il faut continuer et prendre davantage d'expérience pour les prochaines saisons". (après l'ES14, à propos d'une rupture de chappe supérieure d'amortisseur avant droit) "Ce problème est similaire à celui que nous avons rencontré au Rallye de France. J'ai tapé une petite pierre dans une corde juste avant l'arrivée. Le haut de la suspension a cédé mais nous avons pu rentrer à l'assistance sans difficulté." (A l'arrivée) "Nous avons manqué une belle opportunité, mais je ne regrette pas d'avoir essayé de me battre avec Sébastien Loeb. Je me sens de plus en plus rapide sur asphalte. Désormais, il faut se concentrer sur la dernière épreuve de la saison en Grande-Bretagne pour terminer à la 2e place du championnat du monde. Cela reste un objectif réaliste."

Benoit Nogier (Citroën Junior, team manager) : "Le bilan brut de ce Rallye d'Espagne n'est pas positif le Junior Team (ndlr : forfait de Kimi Räikkönen avant le départ). La Citroën C4 WRC a une nouvelle fois été fiable et l'équipe a fait un travail solide tout au long de la course. Ce sont les principaux éléments à garder de ce déplacement. Nous aurions pu assurer nos positions avant d'aller en Grande-Bretagne. Nous n'y sommes pas parvenus. Il faut désormais se concentrer sur la dernière épreuve pour bien terminer la saison. Néanmoins, il est aussi nécessaire de relativiser ce bilan. L‘objectif de voir Sébastien Ogier terminer 2e du championnat du monde Pilotes s'est créé au fil de la saison. C'est le fruit des performances régulières de toute l'équipe."

0
0