Citroën Communication

Loeb prend la main

Loeb prend la main
Par Eurosport

Le 10/11/2012 à 17:29Mis à jour Le 10/11/2012 à 20:13

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a terminé en leader l'étape 2 espagnole, samedi. Devant Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et Mikko Hirvonen (Citroën WRT). Leader au départ de cette journée, Mads Ostberg (Ford M-Sport) a rétrogradé cinquième.

Sébastien Loeb (Citroën), déjà sacré champion du monde pour la 9e fois de rang, est bien parti pour remporter son 8e rallye de Catalogne après la deuxième journée qu'il a signée à Salou, samedi, et qui le laisse en tête de la course avec 27 secondes d'avance sur le Finlandais Latvala (Ford Fiesta RS). Le champion français, qui pointait encore à la 2e place vendredi derrière Ostberg, a en effet renversé la vapeur, remportant 2 spéciales sur les six proposées samedi.

"On a bien roulé aujourd'hui. A chaque fois, on a été un peu plus rapides que Jari. Il n'y a donc pas de raisons pour ne pas être optimistes demain (dimanche)", a expliqué Loeb après la course. Faisant allusion aux 6 spéciales qui restent encore à disputer pour clore ce rallye de Catalogne, l'Alsacien s'est dit confiant, tout en affirmant que ses 27 secondes d'avance n'étaient pas encore suffisantes. "Il faudra repartir à l'attaque et s'adapter en fonction du temps" a-t-il indiqué.

Le grand battu du jour s'appelle Mads Ostberg (Ford Fiesta RS) qui, alors qu'il était encore en tête de la course vendredi, a vécu samedi une journée noire: victime d'une sortie de route dans la 8e spéciale, il n'a pas non plus brillé dans les épreuves suivantes. "Cela a été absolument horrible pour moi", pestait le Norvégien à la fin de la journée. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive. Quelque chose cloche car la voiture est impossible à conduire".

Bataille pour la 3e place

Ostberg, désormais 5e, va devoir serrer le jeu s'il ne veut pas voir son adversaire finlandais, Jari-Matti Latvala, lui subtiliser sa 3e place au classement du championnat du monde où seulement 4 points séparent les deux hommes. Quant à Hirvonen, vainqueur il y a deux semaines de son premier rallye au volant d'une Citroën (en Sardaigne) et déjà assuré de son titre de vice-champion derrière Loeb, il a lui su revenir à la 3e place grâce à une belle régularité.

S'il se disait satisfait de ce possible podium, le futur successeur de Loeb à la fin de cette saison en voulait toutefois davantage. "Nous nous sommes hissés à cette troisième place et ça c'est bien, mais nous avons encore une marge de progression. Devant, Jari est tellement rapide que ce sera dans doute très dur de lui prendre la 2e place, mais il faudra essayer". A noter également les deux spéciales (ES10 et 11) remportées samedi par le pilote espagnol Dani Sordo qui, après un départ manqué vendredi, va décidément crescendo.

0
0