Loeb au 36e dessus

Loeb au 36e dessus
Par Eurosport

Le 18/11/2007 à 15:45Mis à jour

Victorieux pour la 36e fois en Mondial, Sébastien Loeb (Citroën) s'est emparé de la tête du championnat, dimanche, en Irlande, où Ford s'est couronné chez les Constructeurs.

Par un ciel qui n'augurait rien de bon et des routes bitumés mêlées à des spéciales boueuses, Marcus Grönholm n'avait pas eu vendredi la lucidité requise pour aborder une grande courbe avec la retenue exigée, laissant sa Focus contre un parapet et son rival libre de son destin, qu'il empoigna fermement.

Deux tout-droits corrigés au frein à main et quelques glissades furent trois jours durant les alertes les plus visibles mais les occupants de la C4 WRC N.1 ont souffert bien plus que cela pour cueillir les dix points d'une 36e victoire qui porte le record du genre à un nouveau sommet. "J'ai rarement vu des conditions d'adhérence aussi précaires", a souligné Sébastien Loeb. "Nous avons eu de la terre, de la boue, des coulées d'eau, des flaques. Impossible de relâcher l'attention un dixième de seconde sous peine de partir à la faute." Et assurer n'était pas la solution. "Si on perd le rythme, on est à l'arrêt complet", n'a cessé de répéter le génie au Double chevron.

Quesnel : "Une très bonne surprise"

Un peu à la manière de Didier Auriol sur la route du titre mondial en 1994, Sébastien Loeb sera donc tiraillé au pays de Galles (30 novembre-2 décembre) entre l'obligation de sécurité et le besoin d'un rythme garantissant sa concentration. "On sait qu'il faut finir dans les cinq premiers", a-t-il relevé. "Normalement, c'est largement jouable. Par contre, partir dans un rallye en se disant qu'on n'est pas là pour attaquer mais pour finir, c'est pas ce qu'il y a de plus facile."

En fait, Sébastien Loeb sera le seul tenu par ce dilemme car son équipier Dani Sordo, tout comme ses rivaux Marcus Grönholm et Mikko Hirvonen, pilotera libéré dans les forêts galloises, desquelles aucun Français n'est jamais sorti victorieux. L'Espagnol, 2e en Irlande, ne peut plus rien pour Citroën au championnat Constructeurs puisque Ford a conservé son sceptre grâce à Mikko Hirvonen, 4e. Sa mission accomplie, le jeune Finlandais se donnera sans retenue. Il devrait disputer le rôle de lièvre à Marcus Grönholm, qui rêve, à 39 ans, de tirer sa révérence avec le style qu'on lui connaît.

From Official Website

0
0