From Official Website

Sordo : "Lui mettre la pression"

Sordo : "Lui mettre la pression"
Par Citroën Racing

Le 09/11/2007 à 15:00Mis à jour

Dani Sordo (Citroën WRT) sait qu'il a une chance de finir le Rallye d'Irlande devant Marcus Grönholm (Ford WRT).

Au Japon, vous avez décroché votre meilleur résultat sur terre. Votre bilan ?

Dani Sordo : Pour ma deuxième participation au Japon, le fait de terminer second est une belle satisfaction. Surtout après une course aussi difficile marquée par de nouvelles spéciales à découvrir, des conditions d'adhérence très compliquées et un rythme soutenu qu'il a fallu essayer de garder jusqu'au bout pour maintenir la pression sur Mikko Hirvonen. Avec Marc, nous avons su passer à travers les embûches, lever le pied lorsqu'il le fallait et attaquer quand tout était réuni pour le faire. Je n'oublie cependant pas que ce résultat a aussi été permis par les nombreuses fautes commises par d'autres pilotes qui ont dû avoir recours au superally ou qui ont abandonné.

L'épreuve qui se présente va se dérouler sur asphalte, mais ne sera pas pour autant plus facile ?

D.S. : Il est vrai que les routes irlandaises ne sont pas ce qu'il se fait de plus simple à affronter ! Nous avons pu nous en rendre compte lors du Cork Rally que j'ai disputé avec une Xsara WRC. C'est très particulier. On se fait "secouer" dans tous les sens, sans que cela apparaisse dans les notes ! Il faudra d'ailleurs mettre un soin particulier aux reconnaissances pour bien noter toutes les caractéristiques de la chaussée. La marge d'erreur n'est vraiment pas grande, car les routes sont étroites et les dégagements quasi inexistants. Ma première expérience m'a plu. Il faut maintenant voir à quoi ressemblent les spéciales de la région de Sligo.

Quel sera votre objectif à Sligo ? Continuer sur la lancée du Japon ?

D.S. : Ce serait parfait…surtout si c'est Seb et Daniel qui s'imposent ! Face à cette course, nous partons tous à égalité. Personne ne connaît et personne ne sait réellement à quoi s'attendre. Compte tenu du feeling que je possède avec la C4 WRC sur le goudron et les importantes qualités de notre voiture sur cette surface, nous espérons être en mesure de venir en aide à Sébastien en tentant de devancer Marcus Grönholm. On a aussi vu en Corse que ce dernier va très vite sur le tarmac. Mon rôle sera peut-être alors d'essayer de lui mettre la pression.

From Official Website

0
0