From Official Website

Sur la route du Rallye d'Italie

Sur la route du Rallye d'Italie
Par Eurosport

Le 16/05/2008 à 08:00Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye d'Italie, la 6e manche du Mondial disputée de vendredi à dimanche, en Sardaigne.

STAT

Per Gunnar Andersson a parcouru dix kilomètres en spéciales lors des deux derniers rallyes avant d'abandonner, en Argentine (moteur) et en Jordanie (sortie de route). Le Suédois de Suzuki WRT avait abandonné sur problème moteur lors des deux manches mondiales précédentes, en Suède (ES4) et au Mexique (ES3).

ILS ONT DIT

Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT) : "Les spéciales sont étroites mais rapides, et même s'il y a des sections cassantes ce n'est d'aucune façon le rallye le plus cassant de la saison. C'est le premier rallye chaud en Europe mais nous avons une bonne connaissance de la façon dont les Pirelli travaillent dans ces conditions depuis les rallyes du Mexique et de la Jordanie. Les routes sont probablement plus rudes que l'une ou l'autre de ces épreuves mais elles ne sont pas si destructrices pour les pneus et je n'ai aucune inquiétude là-dessus. Mon but est de trouver la bonne vitesse vendredi matin car je ne peux me permettre de laisser un pilote creuser un écart. Quatre voitures étaient groupées en moins de 15 secondes au soir de l'étape 1 en Jordanie. Il pourrait en être de même ici et j'ai besoin d'être dans ce groupe".

Gigi Galli (Ford Focus Stobart) : "La Sardaigne est une île très agréable, assez sauvage à certains endroits et plusieurs spéciales traversent de très beaux paysages. C'est un rallye très technique, piégeur et difficile, avec des routes très cassantes et beaucoup de pierres. L'une des spéciales que je préfère est Monte Lerno (ES8, SE11) ; elle comporte un grand saut qui surprend les pilotes non avertis".

L'EPREUVE EN BREF

5e édition du Rally Italia Sardegna. Plaque tournante : Olbia. Surface : terre sablonneuse, moyennement rapide. 17 spéciales (18 en 2007) soit 344,73 km chrono (342,86 km en 2007). 9 tracés différents, repris deux fois chacun. Pas de décalage horaire avec la France. Reconnaissances : Elles sont programmées les mardi 13 et mercredi 14 mai entre 8h00 et 20h00. Deux passages sont autorisés par spéciale, à la vitesse maxi de 70 km/h. Shakedown : Jeudi 15 mai de 8h00 à 12h00.

PNEUMATIQUES

Seul le Pirelli type "hard" est autorisé. 36 pneus par pilote utilisables lors du shakedown et la course. Retaillage interdit. Deux roues de secours autorisées.

CHASSIS ET MOTEUR

Cette épreuve est liée à celle de Jordanie. Moteur et châssis disputeront ce rallye et celui de Grèce. Ces deux éléments sont indissociables

ETAPE 1 Vendredi Olbia / Olbia : 371,02 km dont 131,56 km chronométrés. 6 ES

ETAPE 2 Samedi Olbia / Olbia : 410,68 km dont 134,60 km chronométrés 6 ES

ETAPE 3 Dimanche Olbia / Porto Cervo : 258,65 km dont 78,57 km chronométrés 5 ES

NOUVEAU

Parcours. Les spéciales de 2007 ont été légèrement modifiées et les organisateurs annoncent 50,1 km nouveaux. Certaines sont courues dans le sens opposé à 2007. La dernière spéciale (ES17) est entièrement nouvelle.

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES

Ce rallye, qui se transporte à plus de 800 mètres d'altitude, est réputé cassant et l'endurance y est primordiale. Les pistes dures, tantôt étroites tantôt larges, sont recouvertes d'un sable fin, mais aussi de cailloux, que les premiers en piste balaieront. Attention aux seconds passages, particulièrement usant pour les pneus. Météo : températures généralement élevées.

LES DERNIERS VAINQUEURS

2004 Solberg (Subaru Impreza), 2005 Loeb (Citroën Xsara), 2006 Loeb (Citroën Xsara), 2007 Grönholm (Ford Focus)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2008

1-Hirvonen (FIN/Ford WRT) 35 pts, 2-Loeb (FRA/Citroën WRT) 30 pts, 3-Atkinson (AUS/Subaru WRT) 28 pts, 4-Latvala (FIN/Ford WRT) 18 pts, 5-Sordo (ESP/Citroën WRT) 17 pts

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2008

1-Ford WRT 57 pts, 2-Citroën WRT 50 pts, 3-Subaru WRT 39 pts, 4-Ford Stobart 29 pts, 5-Ford Munchi's 14 pts

0
0