Citroën Communication

Loeb : "L'une des plus belles"

Loeb : "L'une des plus belles"
Par AFP

Le 30/07/2011 à 21:47Mis à jour Le 31/07/2011 à 10:13

Sébastien Loeb (Citroën WRT) savourait à juste titre samedi son deuxième triomphe en Finlande comme un haut fait de son exceptionnelle carrière. Après avoir balayé pendant trois jours et livré un duel électrique avoir son coéquipier, Sébastien Ogier.

SÉBASTIEN LOEB, v ous semblez plus ému que d'habitude. Cette victoire aurait-elle un goût particulier ?

S.L.: C'est effectivement l'une des plus belles de ma carrière. Il a vraiment fallu la chercher jusqu'au bout. Il a fallu attendre la dernière minute pour vraiment y croire. Mes deux adversaires étaient très rapides aussi. Latvala et Ogier m'ont poussé vraiment très fort. En plus le soir, ils se mettaient derrière moi au classement. J'ai balayé la route pendant trois jours et malgré cela on réussit à s'imposer. Cette victoire est l'une des plus belles car sans pouvoir mettre en place une stratégie on a réussi à rester devant.

Après l'Italie, vous avez démontré que l'on peut gagner un rallye tout en balayant pendant trois jours.

S.L. : En fait, si je veux gagner des rallyes, je n'ai pas le choix (ndlr: le n°1 mondial roule en premier lors de l'étape 1). Il faut vraiment être parfois au-dessus de la limite. Mais je n'ai pas d'autre solution.

Quels étaient vos objectifs avant de participer à ce rallye que vous avez déjà remporté en 2008 ?

S.L. : Sachant que ce n'est pas mon rallye fétiche, l'objectif était de ne pas perdre trop de points et de rester en tête du Championnat du monde avant l'asphalte (ndlr: le prochain rallye est en Allemagne où Loeb demeure invaincu depuis 2002). On possède même une avance correcte (27 points). C'est une super opération!

Vos deux victoires ici se sont-elles dessinées de la même manière ?

S.L. : Non car en 2008 j'avais gagné après une bagarre à la régulière avec Mikko Hirvonen alors que cette fois, c'est plus qu'à la régulière, car on était dans une situation défavorable depuis le début et on gagne quand même. On était trois en lice pour la victoire. L'emporter comme ça, c'est un grand moment.

La nouvelle Citroën DS3 vous convient-elle ?

S.L. : L'année dernière, je n'étais pas à l'aise avec la C4. Cela ne m'avait pas permis de me libérer. Cette fois, j'étais vraiment bien. La voiture était super équilibrée. Elle a un comportement parfait et j'étais vraiment en confiance. J'ai tout donné tout le long du rallye sans vraiment me faire de grosse chaleur. J'étais hyper concentré, bien dans mon rythme, en confiance avec mes notes. Tout allait pour le mieux.

0
0