Citroën Racing

Ogier out, Loeb menacé

Ogier out, Loeb menacé
Par Eurosport

Le 13/11/2010 à 21:42Mis à jour Le 13/11/2010 à 21:52

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a conservé la tête du rallye de Grande-Bretagne, samedi soir, à l'issue de l'étape 2. Le Français devra toutefois batailler jusqu'au bout avec Petter Solberg (Citroën Solberg), 2e à 4.8 secondes. La journée a été marquée par l'abandon d'Ogier dès la première ES.

Après une première étape serrée, les concurrents du Rallye de Grande Bretagne repartaient samedi matin pour deux nouvelles boucles de quatre spéciales avant un passage dans la super spéciale Cardiff Bay en soirée. Avec trois pilotes - Loeb, Ogier et Solberg - en moins de 4 secondes, la 2e étape promettait d'être disputée. Mais dès la première spéciale du jour, Radnor, Sébastian Ogier (Citroën WRT) mettait un terme prématuré à sa course en sortant de la route, laissant ses deux concurrents se battre pour la victoire.

"Je redoutais cette spéciale en particulier. Je l’avais abordée prudemment. Pourtant, on peut quand même se faire piéger dans des conditions aussi délicates, expliquait le N.2 mondial qui se retrouve désormais sous la menace de ses concurrents pour le titre honorifique de vice-champion du monde. "Je m’en veux de finir ainsi, car l’équipe m’avait mis toutes les cartes entre les mains. C’est décevant de terminer ainsi notre saison, d’autant que nous allons certainement perdre la deuxième place du Championnat du Monde."

Loeb : "Petter veut vraiment gagner"

Maintenant que la route est libre, Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et surtout Petter Solberg peuvent lui subtiliser sa position au général. Le Norvégien a attaqué toute la journée en tête de course. Et a même pris un temps la tête de l'épreuve aux dépens de Sébastien Loeb. "Petter veut vraiment gagner, ça fait une belle bagarre. J'essaie d'attaquer fort, on est à la limite. On roule quand même bien libérés", souriait Loeb à l'assistance de midi. A l'issue de l'étape 2, les deux hommes ne sont séparés que par 4.8 sec. De quoi maintenir le suspense jusqu'au bout, dimanche. "J’espère pouvoir conserver l’avantage, mais Petter roule très fort pour remporter la victoire et décrocher la deuxième place du Championnat du Monde. Il nous reste quatre spéciales pour nous départager…", ajoutait Loeb, samedi soir.

"Deuxième ou troisième du championnat, ce n'est pas si important pour moi, même si je vais devoir me montrer intelligent dimanche", déclarait Solberg de son côté samedi soir. "Je veux vraiment gagner, je sais que je peux le faire, mais battre Sébastien, qui est un pilote d'usine, avec ma C4 privée, c'est très difficile", concluait le champion du monde 2003. En tête plusieurs fois vendredi mais désormais 4e, juste derrière son coéquipier Mikko Hirvonen, Jari-Matti Latvala (Ford WRT) va lui aussi tout faire pour finir dimanche sur le podium final du championnat.

0
0