Citroën Communication

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 29/06/2009 à 10:00Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'arrivée du Rallye de Pologne, dimanche.

Mikko Hirvonen (Ford WRT, vainqueur) : "Il s'agit de mon meilleur rallye depuis le début de la saison. Les routes étaient rapides et étroites, le public contribuait à la superbe ambiance qui régnait dans cette course. Je n'avais encore jamais gagné deux manches mondiales de suite. Ce résultat me propulse en tête du championnat juste avant que je défende mes chances à domicile, en Finlande. Cette course s'est déroulée parfaitement du début à la fin. Après l'incident de Sébastien [Loeb] vendredi, je croyais que j'allais pouvoir ralentir un peu mais cela n'a pas été le cas. J'ai dû attaquer à 100% samedi pour rester en tête et c'est formidable de gagner après avoir livré une telle bataille. J'ai pu me relâcher un peu ce dimanche, dans la dernière étape, après avoir constaté que les autres pilotes avaient levé le pied derrière moi. Tout est possible désormais au championnat Pilotes. Je suis en tête et mon destin se trouve donc entre mes mains alors que quatre manches restent à disputer…"

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, abandon - accident) : "C'est de ma. Ce n'est pas que j'allais trop vite mais j'ai pris le virage un peu trop tôt et j'ai heurté une barrière remplie de sable. La direction s'est brisée dans le choc et je n'ai pas pu tourner dans le virage suivant où j'ai heurté la barrière de l'autre côté de la route".

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Mikko [Hirvonen] a été fantastique. Il a superbement piloté pendant tout le week-end et mérite amplement sa deuxième victoire de rang. Mais je ne m'attendais pas à voir ce que j'ai vu dans la dernière spéciale... J'étais venu pour voir la fin parfaite d'un week-end parfait et je ne peux pas croire ce que j'ai vu devant les yeux".

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e) : "J'ai raté le freinage d"une épingle (ES14) car le panneau qui matérialisait mon repère avait disparu ! Nous avons tiré tout droit et perdu un peu de temps. Après le problème de Seb le premier jour, je me suis retrouvé dans une situation difficile, car je devais assurer les points de la 3e place. Malgré cela, j'ai réussi à signer quelques très bons temps lorsque les Ford roulaient au maximum de leurs capacités. Je suis très sincèrement désolé pour Jari-Matti [Latvala], car je connais la déception d"une sortie de route dans la toute dernière spéciale d"un rallye".

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 7e) : "Le bilan est inespéré au championnat Constructeurs. Après, pour nous, deux points c'est mieux que rien. C'est un rallye à oublier, c'est clair. Mais vu comment c'était parti vendredi, deux points ce n'est pas si mal. Vendredi après-midi, on pouvait toujours espérer qu'Hirvo ne gagne pas, mais comme d'habitude il a fait une course sans faute. Il a dominé, il a été devant tout le temps. Il a gagné assez à l'aise. Il est leader du championnat et va être très difficile à battre en Finlande. On a réussi à le battre l'année dernière pour quelques secondes. On repart à zéro au championnat ; il faut tout reconstruire".

Olivier Quesnel (Citroën Racing, directeur) : "L'abandon de Sébastien Ogier est une grande déception, car il avait réalisé une course parfaite. Au terme d'un week-end difficile, Citroën est l'équipe qui marque le plus de points : notre avance au Championnat du monde Constructeurs passe à 17 points. Nous avons demandé à Evgeny Novikov et Conrad Rautenbach de laisser passer Sébastien Loeb devant eux pour permettre au Citroën Total World Rally Team de marquer des points qui pourront se révéler capitaux en fin de saison"

Benoît Nogier (Citroën Junior, team manager) : "C"est une grande satisfaction et, après la Grèce, une très belle confirmation. Evgeny [Novikov] s"est fait plaisir tout le week-end et a, de nouveau, fait preuve de sa fougue. Il a montré qu"il était rapide. Conrad [Rautenbach] a fait un rallye sans erreur et n"était pas loin des points".

0
0