Volkswagen Communication

Rallye de Suède 2014 : Jari-Matti Latvala (VW) vainqueur, Sébastien Ogier (VW) sixième

Revoilà Latvala

Le 08/02/2014 à 16:41Mis à jour Le 09/02/2014 à 00:12

Non content d'avoir remporté le Rallye de Suède pour la troisième fois de sa carrière, samedi, Jari-Matti Latvala (VW) a aussi ravi la tête du Championnat du monde à Sébastien Ogier (VW), seulement sixième.

Jari-Matti Latvala était en Suède le joker de luxe de VW. En cas de défaillance de Sébastien Ogier, victorieux la saison passée, il devenait le leader tout désigné du constructeur allemand. Samedi, il a parfaitement rempli sa mission en coupant en vainqueur la ligne d'arrivée de la deuxième manche du Championnat du monde, au lendemain de la coûteuse sortie de route du Français.

A l'occasion de la troisième et dernière étape, "JML" s'est inexorablement détaché d'Andreas Mikkelsen (VW), de 3"6 à l'orée de la première spéciale du jour (ES17) à 53"6 à l'issue de la power stage de clôture (ES24). Vainqueur pour la troisième fois de l'épreuve après 2008 et 2012, avec Ford, il n'a désormais plus que les quintuples lauréats suédois Stig Blomqvist et finlandais Marcus Grönholm devant lui.

Latvala réaliste face à la polyvalence d'Ogier

2014 Suède VW Latvala

2014 Suède VW LatvalaVolkswagen Communication

Deuxième, Andreas Mikkelsen a plus encore concrétisé les attentes placées en lui. Six ans après une cinquième place sur un terrain similaire, en Suède, à seulement 18 ans, le Norvégien semble enfin avoir passé la vitesse supérieure. Il avait promis d'assumer un peu plus son statut chez VW, il l'a prouvé en résistant jusqu'au bout à son compatriote Mads Ostberg (Citroën WRT), en conservant un reliquat de 5"9". "Le départ a été laborieux", a répété Ostberg. "J'ai perdu beaucoup de temps lors de la première journée. Nous avons changé l'équilibre de la voiture et j'ai adapté mon pilotage. Samedi on avait une vitesse de passage étonnante."

Ogier sauve un Top 6

Outsider notoire du circuit crédité d'une unique victoire - chanceuse - en Mondial, Ostberg a apporté ses deux premiers scratches 2014 au Double chevron, dont celui qui importait le plus, dans la power stage, devant Jari-Matti Latvala (VW) et Miko Hirvonen (Ford M-Sport).

"Hirvo" quatrième à 2'26"9, Ott Tänak a fait un comeback remarqué deux ans après son dernier rallye en finissant cinquième à 3'00"5 sur sa Ford privée. Enfin, l'ex-numéro un mondial Sébastien Ogier (VW) a atteint son objectif de Top 6 après sa dégringolade au 20e rang suite à une faute "stupide" qui l'a bloqué pendant quatre minutes et demie dans un mur de neige lors de l'ES8. Avec dix scratches en 23 secteurs chronos, le Français a quand même envoyé un message clair à la concurrence.

0
0