From Official Website

Ford joue la montre

Ford joue la montre
Par Eurosport

Le 14/06/2008 à 08:30Mis à jour

Les deux Ford Focus de Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala ont terminé la première étape en roue libre et ont laissé Sébastien Loeb (Citroën WRT) reprendre la tête du rallye de Turquie. L'Alsacien devra balayer la route samedi pour le deuxième jour d'aff

Alors que les Ford ont dominé le rallye toute la journée, Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala ont finalement levé le pied lors de l'ES9 pour laisser passer leurs adversaires au crépuscule de cette première étape du rallye de Turquie. Au final, les Finlandais se retrouvent respectivement en 5e et 3e position au général et partiront de cette place, samedi, lors de la 2e étape du rallye.

La journée a démarré comme prévu avec un Sébastien Loeb qui a souffert de sa position de leader au championnat du monde. L'Alsacien a du "balayer" la route toute la journée mais a tout de même réaliser deux temps scratch: la super-spéciale d'ouverture, jeudi soir à Antalya ainsi que l'ES7. Le spectacle a principalement été assuré par Gigi Galli (Ford Stobart) qui a remporté trois des neuf spéciales de la première étape.

Les 5 premiers au classement général se tiennent en 6.9 secondes

Le reste de la journée s'est résumé à un mano a mano entre les deux Finlandais de Ford. Mikko Hirvonen prenant le commandement dès la deuxième spéciale pour le perdre au profit de son équipier, Jari-Matti Latvala, à l'issue de l'ES6. Le dauphin de Sébastien Loeb au classement général reprenait son bien dès l'ES7 pour le lâcher au pilote français lors de la dernière épreuve de la journée, Chimera.

Au soir de la première étape, les cinq premiers au classement général se tiennent en 6.9 secondes ! Autant dire que la deuxième étape risque d'apporter son lot de surprise sur un terrain très cassant. Plusieurs pilotes ont d'ailleurs fait les frais des pistes turques. Le premier à s'être fait piéger est Jari-Matti Latvala qui a crevé dans l'ES2 et a perdu près de 30 secondes. Dans la spéciale suivante, Urmo Aava (EST/Ford Munchi's), vainqueur de l'ES2, a cassé sa suspension tout comme Dani Sordo qui a perdu plus d'une minute dans l'ES7. Enfin, Chris Atkinson (Subaru WRT) a du abandonner après avoir endommagé, lui aussi, sa suspension avant. Samedi, les pilotes s'élanceront à partir de 8h28 pour 7 spéciales autour de Kemer. La deuxième journée risque d'apporter son lot d'enseignements. Ford va-t-il creuser l'écart ou laisser filer la tête en fin de journée pour ne pas avoir à ouvrir dimanche?

0
0