Citroën Racing

Citroën renonce à faire appel

Citroën renonce à faire appel
Par Eurosport

Le 03/04/2012 à 18:53Mis à jour Le 03/04/2012 à 19:07

Dans l'affaire qui a entraîné l'exclusion de Mikko Hirvonen du rallye du Portugal, dont il était sorti vainqueur, Citroën a annoncé mardi soir ne pas confirmer sa décision de faire appel. La FIA avait déclassé le Finlandais pour embrayage non conforme.

Dimanche, après avoir appris l'exclusion de Mikko Hirvonen pour embrayage non conforme à l'issue du rallye du Portugal, dont il était pourtant vainqueur, le team Citroën WRT avait annoncé son intention de faire appel dans le délais règlementaire d'une heure qui était à sa disposition. Une fois la démarche effectuée, l'équipe française avait 48 heures pour confirmer sa décision et surtout étudier le dossier. Ce délai a visiblement convaincu la marque au chevron que la partie n'était pas gagnable. "L’analyse approfondie du dossier n’a pas apporté de nouveaux éléments techniques. Après consultation de différents experts Citroën Racing a donc décidé de ne pas confirmer son intention auprès du Tribunal d’appel international (TAI) de la FIA" indique-t-elle dans un communiqué. Conséquence : l'avance de Citroën se réduit au championnat des constructeurs et Sébastien Loeb reste leader au classement des pilotes.

Voulant éviter une "procédure longue et coûteuse", Citroën a identifié une faille dans son processus de contrôle. C'est ce que l'équipe retient de cet épisode douloureux. "En ce qui concerne l’embrayage, notre fournisseur nous a adressé un courrier d’excuses reconnaissant l’existence d’un lot de pièces différentes de la fiche d’homologation, relève le directeur technique Yves Matton. Ce document confirme que nous n’avons jamais eu l’intention de tricher. Dans le même temps, cette situation nous pousse à nous remettre en question, puisque ces pièces sont passées au travers de nos propres contrôles. Sur le second point relevé par les commissaires techniques, le fournisseur unique de turbocompresseurs, validé par la FIA pour l’ensemble des constructeurs, nous a confirmé la dilatation plastique de la turbine. Les analyses complémentaires permettront sans doute de confirmer ce phénomène lié à l’usure de la pièce."

Hirvonen : " Des choses qu'il faut savoir accepter "

"Nous avons la volonté d’en tirer les enseignements qui nous permettront d’être encore meilleurs, enchaîne-t-il. Nous sommes toujours en tête des championnats du Monde, mais les écarts se sont resserrés et nous aborderons les prochains rallyes avec la ferme intention de renouer avec la victoire." Mikko Hirvonen, vainqueur du rallye avec une régularité métronomique dans les spéciales, se dit "très déçu, mais pas en colère pour autant". "Ce sont des choses qui arrivent, il faut savoir les accepter, en tirer les enseignements nécessaires et se remettre en marche. Citroën a fait beaucoup pour moi ces derniers mois et je suis solidaire de l’équipe dans ce moment difficile. Nous gagnons et nous perdons tous ensemble ! Cet évènement ne fait que renforcer ma détermination. J’ai hâte d’être au départ du prochain rallye et de reprendre la bagarre." Ce sera à la quatrième place classement des pilotes, à 16 points de Loeb, comme s'il n'était jamais allé au Portugal.

0
0