Getty Images

Simbine surprend Gatlin et De Grasse, la sensation Rohler

Simbine surprend Gatlin et De Grasse, la sensation Rohler
Par AFP

Le 05/05/2017 à 20:41Mis à jour Le 05/05/2017 à 21:14

LIGUE DE DIAMANT - On attendait l'Américain Justin Gatlin et le Canadien Andre De Grasse mais c'est le Sud-Africain Akani Simbine qui a surpris tout le monde sur le 100m de la 1re étape, vendredi à Doha. Une journée marquée également par la belle performance de l'Allemand Thomas Rohler au javelot.

L'épreuve-reine de l'athlétisme n'a pas vraiment souri aux favoris pour le démarrage du circuit d'élite de la Fédération internationale. Ni le vice-champion olympique Gatlin, seulement 4e avec un temps médiocre de 10"14, ni l'étoile montante du sprint De Grasse (22 ans), 5e (10"21), n'ont tenu leur rang, laissant le beau rôle à Simbine, qui signe à 23 ans son premier grand succès international en 9"99 devant le vétéran jamaïcain Asafa Powell (10"08) et le Qatari Femi Ogunode (10"13).

En l'absence de la superstar Usain Bolt, dont ce sera la dernière saison, ses potentiels successeurs ne sont donc pas parvenus à marquer leur territoire lors du premier grand rendez-vous le l'année. "J'ai eu une blessure en début de saison et je n'ai pas pu effectuer pour l'instant un travail de vitesse, a déclaré au micro de SFR sports Justin Gatlin, qui venait tout juste de mener le relais 4x100 m américain à la victoire aux Mondiaux de Nassau. Je voulais juste me concentrer sur mon départ, travailler quelques détails et finir ma course."

Rohler, 2e meilleur performeur de l'histoire au javelot

La grande bagarre n'ayant pas eu lieu sur 100m, la sensation chez les hommes est venue curieusement du lancer du javelot avec le jet à 93,90 m de l'Allemand Thomas Rohler, ce qui en fait le 2e meilleur performeur de l'histoire derrière le légendaire Tchèque Jan Zelezny. "Je ne m'attendais pas du tout à ça pour la première épreuve de la saison, a réagi Rohler. Je vais mettre quelques jours à réaliser."

Sur 400m et en attendant de revoir le recordman du monde Wayde Van Niekerk, c'est le Bahaméen Steven Gardiner, 3e à Rio et détenteur de la meilleure performance de l'année, qui a confirmé sa belle forme en devançant facilement L'Américain LaShawn Merritt, champion olympique en 2008 et bronzé en 2016. Comme attendu, le Qatari Mutaz Essa Barshim a été exact au rendez-vous de la hauteur devant son public (2,36 m), tout comme le double médaillé d'or aux JO (2012/2016) l'Américain Christian Taylor, qui n'est pourtant pas allé très loin au triple saut (17,25 m).

Thompson coiffe Schippers sur 200m, Semenya survole le 800m

Chez les dames, les yeux étaient surtout braqués sur le 200m et le 800m. Sur le demi-tour de piste, la revanche de la finale des Jeux Olympiques 2016 a tourné de nouveau à l'avantage de la Jamaïcaine Elaine Thompson, qui a dominé sa dauphine de Rio la Néerlandaise Dafne Schippers. "C'est bien de commencer la saison comme ça, je me suis bien sentie. j'ai essayé de m'appliquer sur ma course et j'ai répondu présent", a expliqué Thompson.

La double championne olympique sud-africaine Caster Semenya a, elle, survolé le 800 m avec un temps canon de 1 minute 56 secondes 61. L'Ethiopienne Genzebe Dibaba, détentrice du record du monde du 1500 m et qui effectuait ses débuts sur la distance, a pris la 5e place. Le 100 m haies n'a pas échappé à la recordwoman du monde Kendra Harrisson et à la perche, la victoire est revenue à la médaillée d'or de Rio la Grecque Ekaterina Stefanidi (4,80 m) qui a encore battu l'Américaine Sandi Morris (4,75 m).

0
0