AFP

"Nous avons un problème avec le dopage", admet un responsable russe

"Nous avons un problème avec le dopage"
Par AFP

Mis à jourLe 11/11/2015 à 23:09

Publiéle 11/11/2015 à 22:46

Mis à jourLe 11/11/2015 à 23:09

Publiéle 11/11/2015 à 22:46

Article de AFP

DOPAGE - La déclaration de Mikhail Butov, secrétaire général de la Fédération russe d'athlétisme, tranche avec la position officielle des autorités russes jusque-là.

Les propos sont forts et ils se démarquent singulièrement de ceux entendus depuis lundi de la part des responsables sportifs russes. "Nous avons un problème avec le dopage", a reconnu mercredi Mikhail Butov, secrétaire général de la Fédération russe d'athlétisme, qui estime toutefois qu'une suspension des compétitions ne serait "pas une bonne solution".

"Pas une nouveauté pour tout le monde"

La voix de Mikhail Butov est importante puisqu'il est l'un des 27 élus du Conseil de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qui doivent décider vendredi d'une éventuelle suspension de la Russie de toute compétition, dont les JO 2016 de Rio.

" Nous avons conscience du problème que nous avons. Nous avons un problème avec le dopage", a affirmé Mikhail Butov à la BBC, ajoutant que ces accusations n'étaient "pas une nouveauté pour tout le monde"."

"Placer en isolement n'importe quelle fédération n'est pas une bonne solution", a-t-il toutefois estimé. Selon lui, une suspension "pénaliserait nos athlètes propres et pas nos athlètes qui posent problème". Il a aussi souligné que la Russie était en train de "changer la mentalité" de ses entraîneurs.

Ne pas pénaliser les "athlètes honnêtes"

Désireux lui aussi d'éviter une sanction globale qui pénaliserait tous les athlètes russes, y compris ceux qui sont propres, le Comité olympique russe (ROC) a appelé mercredi le CIO et la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) à respecter le droit des "athlètes honnêtes" à participer aux compétitions internationales, à deux jours d'une décision désormais très attendue sur une possible suspension de la Russie de toute compétition d'athlétisme.

"Le Comité olympique russe appelle le Comité international olympique et la Fédération internationale d'athlétisme, lors de la prise de décision sur le rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA), à tenir compte du droit des athlètes honnêtes à participer aux compétitions sportives internationales", demande le ROC dans un communiqué. "Ce droit ne doit pas être restreint", insiste le texte.

L'IAAF doit se réunir vendredi pour prendre une décision. "De notre côté, nous sommes toujours ouverts à la coopération avec toutes les organisations internationales et sommes prêts à continuer d'apporter notre assistance à toute initiative visant à éradiquer le dopage", a assuré le ROC.

0 commentaire
Vous lisez :