AFP

Les Knicks en crise, les Celtics en forme

Les Knicks en crise, les Celtics en forme
Par AFP

Mis à jourLe 08/02/2016 à 00:04

Publiéle 07/02/2016 à 23:29

Mis à jourLe 08/02/2016 à 00:04

Publiéle 07/02/2016 à 23:29

Article de AFP

NBA - Même avec Carmelo Anthony, les Knicks ont subi un nouveau revers dimanche en s'inclinant au Garden contre Denver. En revanche, Boston continue de se hisser vers les sommets de la Confé"rence Est après son 9e succès en 10 matches.

Malgré le retour de Carmelo Anthony, les New York Knicks ont concédé une inquiétante cinquième défaite de suite dimanche, tandis que les Boston Celtics ont bondi à la 3e place de la conférence Est. Après leur défaite à domicile face aux Denver Nuggets 101 à 96, leur neuvième défaite en dix matches, le Knicks s'éloignent irrémédiablement des play-offs.

Ils sont désormais 12e à l'Est avec un bilan de 23 victoires et 31 défaites et même "Melo" n'arrive pas à enrayer leur chute. Pour son retour après trois matches manqués à cause d'une tendinite à un genou, il s'est pourtant démené avec 21 points, 6 rebonds et 7 passes décisives, mais cela n'a pas suffi.

Boston en revanche est en grande forme: les Celtics ont dominé Sacramento 128 à 119 et signé leur cinquième victoire de suite, la neuvième en dix matches. Vainqueurs cette semaine des Cavaliers de LeBron James à Cleveland, les Celtics sont désormais 3e de la conférence Est (31 v-22 d). Ils ont délogé de la 3e place Atlanta battu Orlando 96 à 94. Enfin, les Clippers ont ramené Miami sur terre avec un victoire en Floride 100 à 93.

Chris Paul, auteur de 22 points et de sept passes décisives, a offert une sixième victoire en sept matches à son équipe, privée, depuis un mois et pour encore au moins un mois, de Blake Griffin et d'Austin Rivers.

. Le chiffre du jour: 17

Les victoires en 21 matches sans Blake Griffin pour les Clippers. L'ailier fort n'a plus joué depuis le 25 décembre: il s'est d'abord blessé à une cuisse, puis, alors qu'il se rapprochait de son retour sur les parquets, il s'est fracturé la main droite en se battant avec l'intendant des Clippers. Son absence devrait encore se prolonger jusqu'en mars, mais les Clippers réfléchiraient maintenant à laisser partir l'un de leurs plus gros salaires.

. La phrase du jour

" Je ne suis pas menacé, les gens peuvent dire et penser ce qu'ils veulent "

Signé George Karl, l'entraîneur de Sacramento. Les Kings, battus par Boston 128 à 119, ont pourtant perdu sept de leurs huit derniers matches et sont désormais 10e de la conférence Ouest. Plus grave, la star de l'équipe DeMarcus Cousins ne cache pas, depuis plusieurs semaines déjà, son hostilité pour le très expérimenté Karl. Selon des rumeurs insistantes, les dirigeants de Sacramento attendraient la pause de quelques jours à l'occasion du All Star Game le week-end prochain pour limoger celui qui avait été élu en 2013 meilleur entraîneur de NBA.

0 commentaire
Vous lisez :