AFP

All Star Game NBA : S'il vous plaît, défendez

S'il vous plaît, défendez

Le 17/02/2017 à 16:22

NBA – Le All Star Game NBA est depuis quelques années devenu un rendez-vous où les défenses sont aux abonnés absents. Cela offre des orgies offensives. Mais cela donne surtout des shows sans grand intérêt.

Cela fait vieux combattant adepte du "c'était mieux avant". Mais autant l'assumer tout de suite : oui, le All Star Game était mieux avant. A une époque où les joueurs n'y allaient pas juste pour faire le show. Et mettre des paniers dans tous les sens. Aujourd'hui, ce "match des étoiles" est malheureusement devenu une parodie de basket. Et je dois l'avouer, ça ne me donne plus vraiment envie de m'offrir une nuit blanche pour regarder ce spectacle.

Dans cette NBA où les attaques ont pris l'habitude de prendre feu et faire pleuvoir les trois points, la dernière édition a été le symbole de cette dérive du "no defense". La Conférence Ouest l'a emporté sur le score de… 196 à 173. Jamais autant de points n’avaient été inscrits lors d’un ASG. Une orgie offensive qui laisse pourtant sur sa faim. C'est bien beau de voir des paniers à foison. Mais l'intérêt est limité quand personne ne défend en face. Pour assister à un spectacle de ce genre, il suffit de prendre des billets des Harlem Globetrotters. Ils font le show très bien.

James, Curry and co sont capables de faire le show dans un vrai contexte

Ce n'est en revanche pas ce que j'attends d'une opposition entre les meilleurs joueurs du monde. Si la Ligue manque peut-être de vraies rivalités, comme c'était le cas dans le passé, pour mettre un peu de piment à certains rendez-vous, les LeBron James, Stephen Curry et autres Kevin Durant sont capables d'offrir un beau spectacle en proposant du vrai basket. Et donc face à des défenses dignes de ce nom. On ne leur demande pas bien sûr de jouer avec l'intensité de Finales NBA. Il ne faut pas prendre le risque de se blesser pour ce match d'exhibition. Mais de défendre un minimum.

Dans le passé, c'était d'ailleurs le cas. Pas tout le match bien sûr. La défense n'a jamais été un des thèmes du All-Star Game. Mais dans les années 80 ou 90, il y a eu des vraies oppositions. Les trois premiers quarts-temps ont certes souvent manqué de défense. Mais dans la dernière période, les joueurs haussaient le ton. Cela donnait alors lieu à de beaux duels avec des fins de rencontre à suspense. Et de quoi régaler les amoureux de basket. Même les "old school" comme moi. Il suffit de regarder l’édition 1993 pour vous en convaincre. L’intensité affichée, mais aussi la qualité du jeu proposé dans les dernières minutes, et notamment en prolongation par les Karl Malone, John Stockton et autres Michael Jordan a marqué les esprits.

La non sélection de Rudy Gobert pour ce All Star Game 2017 est d'ailleurs l'un des regrets que l'on peut avoir. Vrai spécialiste de défense, le pivot tricolore du Jazz aurait pu durcir un peu le ton. Ce ne sera pas le cas. Et encore une fois, cela risque de tourner à la parodie. Un retour dans le passé ne ferait pourtant pas de mal. Il est en tout cas temps de se poser des questions pour redonner de l'intérêt à ce match. La NBA peut par exemple changer de modèle en proposant une rencontre entre les joueurs US et les non-Américains. Histoire de redonner un peu d'enjeu. Et de l'intérêt à ce match qui n'a plus vraiment la même saveur.

0
0