CYCLISME 2012 Luke Durbridge - AFP
 
Cyclisme > Critérium du Dauphiné

Durbridge vole la vedette à Wiggins

Durbridge vole la vedette à Wiggins

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 04/06/2012 à 16:59 -
Par Eurosport - Le 04/06/2012 à 16:59
Luke Durbridge a remporté, dimanche, le prologue du Critérium du Dauphiné, couru sur 5,7 kilomètres dans les rues de Grenoble. Bradley Wiggins a échoué à une seconde de l'Australien. De son côté, Sylvain Chavanel a pris la 8e place au général.
 

L'histoire se répète... Comme lors de Paris-Nice, où il avait été devancé d'une seconde par Gustav Larsson le premier jour, Bradley Wiggins (Sky) a dû se contenter de la 2e position, dimanche, lors du prologue d'ouverture du Critérium du Dauphiné. Cette fois-ci, son bourreau se nomme Luke Durbridge (Orica-GreenEdge). Le champion du monde espoirs de la discipline a frappé un grand coup en devançant d'une seconde le favori du jour.

Parti en éclaireur, sur les conseils de son directeur sportif, Lieuwe Westra (Vacansoleil) a rapidement laissé la tête à Carlos Barredo et Andriy Grivko, tous les deux chronométrés en 6'41". Cadel Evans (BMC), qui avait lui aussi opté pour un départ précipité (trop, peut-être), a été contraint de se rendre à l'évidence : il n'avait pas les jambes pour rattraper l'Ukrainien. Ce dernier allait justement céder quelques minutes plus tard son leadership à Luke Durbridge (6'39").

Wiggins rate le coche

Gênés par une pluie fine, les gros rouleurs -Tony Martin (6'43") et Michael Rogers (6'48")- ont tenté, tour à tour, d'inquiéter "Turbo Durbo". Sans succès. Unique coup de maître à noter : la très belle sortie de Sylvain Chavanel (6'44"), qui en a ainsi profité pour se rapprocher des meilleurs et titiller Cadel Evans. Au soir de cette première journée, le Français pointe en effet à la 8e place du général.

Malgré une équité retrouvée dans les conditions de course -la pluie ayant laissé place à un temps menaçant- aucun des favoris n'a réussi à reprendre Durbridge, Andy Schleck allant même jusqu'à concéder 29 secondes au leader. Seul Bradley Wiggins causait une petite frayeur à l'Australien pour finalement buter à une seconde du chrono. "Je ne pensais pas gagner, je me voyais plutôt dans les cinq premiers. Battre Wiggins et Martin, c'est fort ! , a reconnu le vainqueur du jour à l'arrivée. Je ne suis pas là pour le classement général même si j'aimerais bien garder le maillot. Le prochain rendez-vous pour moi, c'est le contre-la-montre de jeudi". A coup sûr, Wiggins voudra sa revanche.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×