Getty Images

Etna, Zoncolan... Tour d'horizon des étapes-clés du Giro 2018

Etna, Zoncolan... Tour d'horizon des étapes-clés du Giro 2018

Le 29/11/2017 à 19:17Mis à jour Le 29/11/2017 à 23:47

GIRO 2018 - Comme prévu, le parcours du prochain Tour d'Italie a été dévoilé ce mercredi dans les studios de la Rai. Alors, à quoi Christopher Froome doit-il s'attendre, lui qui a confirmé sa participation il y a quelques heures ? Six arrivées en montagne, sept prévues pour les sprinteurs... Le Giro fait peau neuve. Tour d'horizon des temps forts attendus.

  • Vendredi 4 mai, 1re étape (9,7 km) : Contre-la-montre Jérusalem - Jérusalem.

Un départ en Israël, c'est évidemment une grande première et l'assurance d'images inédites. Les coureurs passeront par des lieux symboliques de la Ville Sainte, tels que le Parlement (Knesset) et les murs historiques. Les deux étapes suivantes, qui arrivent à Tel Aviv et à Eilat, au bord de la Mer Rouge, seront également des découvertes.

Jeudi 10 mai, 6e étape (163 km) : Catanissetta - Etna

Voilà le premier temps fort de cette édition 2018 du Giro avec la fameuse arrivée sur les flancs de l'Etna. Les coureurs prendront cette fois une route différente (celle du Monte Vetore) que celle de la saison passée pour l'escalader...

  • Dimanche 13 mai, 9e étape (224 km) : Pesco Sannita - Gran Sasso d'Italia (Campo Imperatore)

Pour la première fois depuis bien 1999 et une victoire de Marco Pantani, les coureurs s'attaqueront au Gran Sasso d'Italia, sommet des Abruzzes (2130 mètres) et à sa interminable montée de 31 km.

  • Mercredi 16 mai, 11e étape (156 km) : Assise - Osimo

Osimo est une ville non loin de Filottrano, la ville où repose Michele Scarponi. Cet étape sera marquée par des énormes pourcentages... jusqu'à 18% !

  • Samedi 19 mai, 14e étape (181 km) : San Vito al Tagliamento - Monte Zoncolan

Voilà l'ascension du terrible Zoncolan, par le versant d'Ovaro, le plus difficile (10 kilomètres à plus de 11% de moyenne et des passages à 22%). "Le Zoncolan est plus dur que l'Angliru, je n'ai aucun doute là-dessus". Mercredi dans la Gazzetta dello Sport, le jeune retraité Alberto Contador a rappelé à quel point l'arrivée de cette 14e étape est l'un des plus redoutables sommets du cyclisme mondial. Le Giro n'y était plus passé depuis 2014 et la victoire de Michael Rogers.

  • Mardi 22 mai, 16e étape (34,5 km) : Contre-la-montre, Trente - Roveroto

Voilà une étape qui devrait plaire à Chris Froome, qui a confirmé sa participation au Giro ce mercredi. Ce contre-la-montre individuel sera pour les spécialistes. Les spécialistes du chrono n'auront pas énormément d'occasions de s'illustrer: le court contre-la-montre du premier jour et celui-ci, tracé dans le Trentin. Après 34,5 assez plats en dehors d'une bosse aux deux-tiers du parcours, les coureurs arriveront à Rovereto, "ville de la paix".

  • Vendredi 25 mai, 19e étape (181 km) : Venaria Reale - Bardonnèche

Encore une étape pour les grimpeurs avec 180 kilomètres sans temps mort et quatre montées, le Col des Lys en entrée, puis le long et difficile Col du Finestre (point culminant de ce Giro à 2.178m d'altitude et neuf kilomètres non-asphaltés), Sestrières et enfin l'arrivée à Bardonnèche, à deux pas de la frontière avec la France. Peut-être même l'étape-reine de cette édition 2018.

Samedi 26 mai, 20e étape (214 km) : Susa - Cervinia

Voilà l'utime étape de montagne aux trois ascensions (Cols Tsecore et Saint Pantaleon,et une arrivée à Cervinia). Fabio Aru s'y était notamment imposé en 2015.

  • Dimanche 27 mai, 21e étape (118 km) : Rome - Rome

Au lendemain de l'arrivée à Cervinia, le peloton disputera la dernière étape à Rome, où le Giro s'est déjà terminé à trois reprises, en 1911, 1950 et 2009. De la Piazza del Popolo au Colisée en passant par les Thermes de Caracalla et le Circo Massimo, le circuit sera somptueux. Mais les jeux seront déjà faits.

  • Parcours complet du Giro 2018
0
0