AFP

Le Cameroun élimine le Sénégal aux tirs au but pour rejoindre les demi-finales

Héros du Cameroun, Ondoa envoie les Lions indomptables en demi-finales

Le 29/01/2017 à 17:14

CAN 2017 - Le Cameroun a obtenu sa qualification en demi-finale du tournoi en sortant le Sénégal 5 tirs au but à 4 après un temps réglementaire sans but (0-0), samedi à Franceville. Les Lions indomptables retrouveront en demi-finale le vainqueur de RD Congo-Ghana, joué dimanche à 17h00.

Après Jacques Songo'o ou Joseph-Antoine Bell, le football camerounais aura patienté plusieurs années avant de se trouver, ce samedi à Franceville, un nouveau portier dans la même lignée : Fabrice Ondoa. S'il avait déjà étalé quelques promesses lors de la CAN 2015, le gardien passé par la Masia du FC Barcelone est en train de se forger une légende dans cette édition 2017. Car après son arrêt salvateur face au Gabon au bout de la phase de poules, il a poursuivi ses efforts en détournant le tir au but décisif de Sadio Mané. Dernier appelé, Vincent Aboubakar n'avait plus qu'à finir le travail pour envoyer son équipe dans le dernier carré.

Karl Toko Ekambi et Lamine Gassama lors de Sénégal - Cameroun

Karl Toko Ekambi et Lamine Gassama lors de Sénégal - CamerounAFP

Auparavant, pendant les 120 minutes de jeu, le portier camerounais âgé de 21 ans avait déjà traumatisé les attaquants des Lions de la Teranga. Tantôt prêt à se sacrifier (27e) devant le pied de Mame Biram Diouf ou prompt à réaliser un double sauvetage après la tête de l'attaquant de Stoke City puis la frappe de Baldé Diao Keita (54e), Ondoa avait déjà donné le tempo pendant la première heure. Et puis, juste avant la fin du temps règlementaire (87e), le gardien de l'équipe B de Séville a encore haussé le ton avec une parade sur une frappe de Moussa Sow, piégeuse car légèrement déviée par un Camerounais, qu'il a su boxer sur un Sadio Mané imprécis.

Porté en triomphe

Galvanisés par les efforts de leur gardien, les attaquants camerounais ont été certes moins inspirés que leurs homologues sénégalais mais ils ont trouvé quelques failles. Si le gardien des Lions de la Teranga Abdoulaye Diallo a eu beaucoup moins de travail, il a su être parfait quand il le fallait : sa seule intervention majeure l'a vu réalisé un arrêt réflexe de la main droite sur un tir en bout de course de Benjamin Moukandjo (67e).

Dans la prolongation, le gardien sénégalais prêté en Turquie par le Stade Rennais est resté dans le même ton. A bout portant, il a réalisé une parade exceptionnelle devant Jacques Zoua qui s'etait retrouvé étonnamment seul sur un service de Benjamin Moukandjo. Ce duel de portiers s'est donc achevé dans la cruelle séance de tirs aux buts où Fabrice Ondoa a boxé la tentative du troisième meilleur joueur africain actuel Sadio Mané avant d'être porté en triomphe autour du stade par ses partenaires.

Supporters du Sénégal lors du quart de finale contre le Cameroun

Supporters du Sénégal lors du quart de finale contre le CamerounAFP

0
0