La Pologne espère Koscielny mais...

La Pologne espère Koscielny mais...
Par Eurosport

Le 02/08/2010 à 15:31Mis à jour Le 02/08/2010 à 15:40

La fédération polonaise tente de convaincre Laurent Koscielny de porter le maillot de sa sélection. Mais le défenseur accorde priorité aux Bleus... pour l'instant.

Pour ne pas laisser les rumeurs enfler, Laurent Koscielny a pris les devants. Par une intervention sur le site officiel d'Arsenal, lundi, le défenseur central a clarifié sa position sur son possible futur international. "J'y pense et j'ai besoin de temps pour me décider" dit celui qui a été approché par la fédération polonaise pour porter le maillot de sa sélection. "Mon grand-père était polonais, explique-t-il. Il a émigré en France mais malheureusement, le temps passant, nous avons perdu le contact avec ces racines et avec la langue."

Cela n'avait pas empêché le Lillois Ludovic Obraniak de dire oui à cette sollicitation, mais Koscielny semble avoir une autre idée de son futur. Il accorde, c'est très clair, "une priorité" aux Bleus. "Je veux jouer pour l'équipe de France" lâche Laurent Koscielny... à trois jours de la publication de la liste pour Norvège - France qui ne comptera ni Gallas, ni Abidal, ni Planus, ni Squillaci, ni Toulalan, bannis pour leur grève de Knysna. Le joueur nie pourtant, dans cette affaire, l'idée du moindre opportunisme. "Les résultats de l'équipe de France n'entrent pas dans ma réflexion, dit-il six semaines après le crash de la Coupe du monde. Cette décision est fondée sur ce que je ressens avec mon coeur."

"Jouer dans un club comme Arsenal aide à atteindre le niveau international, constate aussi l'ex-joueur de Tours et Lorient. Je ne veux pas perdre cette chance de jouer pour la France." Pour autant, Koscielny, âgé de 23 ans, ne snobe pas la proposition polonaise. "La fédération polonaise m'a demandé de collecter des documents et de faire quelques démarches afin d'obtenir la citoyenneté. Mais je n'ai pas encore décidé." Koscielny se dit juste "ouvert à des discussions". Elles seront closes jeudi si Laurent Blanc couche son nom sur la liste des joueurs retenus pour Norvège - France et si le joueur reçoit du temps de jeu le 11 août.

0
0