AFP

Arsenal éliminé par Watford en quart de finale (1-2)

Et encore une désillusion pour Arsenal...
Par Eurosport

Le 13/03/2016 à 17:36

A l'Emirates Stadium, Arsenal a été éliminé par Watford en quart de finale de la Coupe d'Angleterre. Les Gunners étaient doubles tenants du titre. Ce début d'année est terrible pour les hommes d'Arsène Wenger, qui défient Barcelone mercredi en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions.

Les Gunners ont pris une grosse claque. Doubles tenants de la Cup, les joueurs d'Arsenal ont été éliminés en quart de finale de la compétition en s'inclinant à domicile devant leurs modestes voisins de Watford (1-2). Trop timorés et pas assez concernés, les hommes de Wenger ont fait les frais de l'efficacité de valeureux Hornets.

Ighalo (50e) et Guédioura, d'une fantastique reprise sous la barre (63e), ont fait craquer une fébrile défense. La réduction du score de Welbeck est arrivée trop tardivement (88e). Trois jours avant d'aller défier le Barça en Ligue des champions, Arsenal est sonné.

Arsenal s'est réveillé trop tard

La semaine capitale des Gunners a très mal démarré. Ils espèrent rester dans la course au titre en championnat et rêvent de signer un véritable exploit au Camp Nou mais ont craqué sur leur terrain face à une équipe qu'ils étaient allés battre largement en championnat (0-3). Malgré les importantes échéances à venir, Arsène Wenger a aligné une équipe tout à fait compétitive pour ce duel londonien. Olivier Giroud, Alexis Sanchez ou Mesut Özil ont ainsi débuté le match face à des Hornets aux qualités connues mais seul l'Allemand s'est montré à la hauteur.

Solidaires, combatifs et accrocheurs, les joueurs de Watford réalisent une saison solide en Premier League et pointent à la quatorzième place du classement. Les promus comptent essentiellement sur leur avant-centre Odion Ighalo pour faire trembler les filets adverses. Auteur de quinze buts en championnat, l'attaquant nigerian, remuant tout au long de la rencontre, a ouvert son compteur en Cup sur le premier tir cadré du match en s'imposant devant le but d'Ospina après une longue touche (0-1, 50e). Très passive, la défense d'Arsenal s'est encore montrée coupable quelques minutes plus tard et a laissé l'Algérien Adlène Guedioura décocher un missile flashé à 123 km/h à droite de la zone de vérité après une passe en retrait (0-2, 63e).

En défense comme en attaque, Arsenal s'est réveillé trop tard malgré ses 67% de possession de balle. Il a fallu attendre les entrées combinées de Walcott, Welbeck et Iwobi (68e) pour voir les joueurs de Wenger réagir enfin et se procurer leurs premières véritables occasions. Ils ont tout donné dans une fin de match à couper le souffle et Welbeck a réussi à réduire le score (1-2, 88e) mais il a aussi incroyablement raté l'égalisation en tergiversant trop devant le but grand ouvert puis en ne cadrant pas (90e). Arsenal a perdu ses trois derniers matches à domicile et la colère des supporters des Canonniers ne risque pas de retomber après une telle déconvenue.

0
0