CM U20 : Des quarts à suspense

CM U20 : Des quarts à suspense

Le 23/11/2016 à 00:00Mis à jour Le 26/11/2016 à 10:25

De notre partenaire Foot d'Elles

Les quarts de finale de la Coupe du monde des moins de vingt ans débutent demain matin avec au programme Corée du Nord-Espagne et Japon-Brésil, avant les derbies Etats-Unis-Mexique et Allemagne-France vendredi. Présentation d'affiches qui promettent du suspense et du beau jeu. 

Corée du Nord-Espagne : duel au sommet

C'est le premier quart de finale, et peut-être le plus attendu entre deux favoris pour le titre. La Corée du Nord partira favorite pour son expérience dans le tournoi, qu'elle a déjà remporté. La moitié de l'équipe était au Canada il y a deux ans et s'était inclinée contre la France lors du match pour la troisième place. L'Espagne quant à elle, pour sa deuxième participation, va découvrir ce stade de la compétition. Mais c'est une très belle génération qui est présente en Papouasie-Nouvelle-Guinée, toujours placée en Europe, et qui a atteint la finale mondiale chez les U17 en 2014. Si l'équipe reste sur une défaite lors du dernier match de poule face au Nigeria, le style proposé par la Corée du Nord se rapprochera plus de celui du Japon que l'Espagne avait battue lors de la deuxième journée des matches de poule. Les deux sélectionneurs ont fait tourner en ce début de saison et devraient être en pleine forme pour le quart. Quelle que soit l'issue de la rencontre, le vainqueur aura sa place en demi-finale.

Le match aura lieu jeudi à 7h (HF)

Japon-Brésil : avantage aux Nadeshiko

Après sa défaite face à l'Espagne, on semblait se diriger vers un duel Corée du Nord-Japon en quart de finale, mais l'Espagne a trébuché, avec un soupçon de suffisance, face au Nigeria, et le Japon -qui n'a jamais brillé dans la compétition- a fait son travail face au Canada pour terminer en tête et s'offrir un quart plus abordable. Les jeunes Nadeshiko, avec la génération sacrée championne du monde U17 en 2014, a impressionné lors de ses victoires. Si elle prend le match par le bon bout, il sera compliqué de la battre. Le Brésil a montré beaucoup d'envie et de qualité technique, ce qui devrait notamment lui permettre de mieux appréhender le pressing asiatique. L'équipe a déjà pu se jauger par rapport au style de jeu lors de sa défaite face à la Corée du Nord en poules. Un match où le Brésil avait failli sur coups de pied arrêtés et les deuxièmes ballons, et avait joué la dernière demi-heure à dix sans baisser le pied. Le quart s'annonce vivant, avec deux équipes allant vers l'avant avec une belle maitrise technique.

Le match aura lieu jeudi à 10h30 (HF)

Etats-Unis-Mexique : un derby sans favori

Il s'agira du seul quart de finale sans favori pour le titre mondial. Les Etats-Unis, comme attendu, se montrent très dépendant des performances de sa capitaine Mallory Pugh, et dans une dimension moindre d'Ashley Sanchez. Si l'équipe a réussi à terminer en tête de son groupe devant la France, il serait étonnant de voir l'équipe aller au bout, l'objectif plus réaliste étant 2018. Mais les Etats-Unis sont les Etats-Unis, et il ne faut jamais les enterrer. D'autant plus que les joueuses de Michelle French auront affaire à un adversaire qu'elles connaissent bien, le Mexique. Les deux équipes s'étaient rencontrées pendant le tournoi qualificatif et avaient partagé les points de façon logique. Il va y avoir bataille, car le Mexique s'est montré à son avantage en poule, même s'il a montré ses limites face à l'Allemagne. Si l'issue de la rencontre est incertaine entre deux beaux potentiels offensifs, une chose est sûre : une des jumelles Flores atteindra les demi-finales (Sabrina joue pour les Etats-Unis, Monica pour le Mexique).

Le match aura lieu vendredi à 7h (HF)

Allemagne-France : présentation à venir

En attendant la présentation, retrouvez les résultats de la France face aux Etats-Unis, au Ghana et à la Nouvelle-Zélande.

Le match aura lieu vendredi à 10h30 (HF)

0
0