FOOTBALL 2011 Auxerre - Bourgoin - AFP
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Bourgoin prend le pouvoir

Bourgoin prend le pouvoir

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/05/2011 à 16:48 -
Par Eurosport - Le 24/05/2011 à 16:48
Gérard Bourgoin a été élu mardi à la présidence de l'AJ Auxerre par le Conseil d'administration du club, par cinq voix sur sept. Après plusieurs semaines de conflits internes, l'imbroglio avec Alain Dujon n'est peut-être pas terminé pour autant.

Auxerre change de tête. L'ex entrepreneur et ancien vice-président du club, Gérard Bourgoin, a été élu mardi matin président de la société gérant le secteur professionnel du club (SAOS) lors d'un conseil d'administration. Agé de 72 ans, M. Bourgoin a été élu avec cinq voix pour, une voix contre et une abstention, celle d'Alain Dujon, 49 ans, qui a été de facto destitué de son poste de président de la SAOS où il a été en fonction durant deux ans.Aux côtés de Jean-Claude Hamel, 82 ans et ancien président de la SAOS, mais aussi de Guy Roux, 73 ans, ex entraîneur emblématique du club icaunais, Gérard Bourgoin contestait la politique menée à la tête de l'AJA par Alain Dujon et les opposants sont notamment en désaccord sur le projet de rénovation du centre de formation.

"Cela a été un peu difficile, car pour la première fois de son existence, ce conseil d'administration se réunissait sur ordonnance du président du tribunal de commerce, a-t-il expliqué au sujet des conditions particulière de cette élection sur fond de guerre des chefs en coulisses et de procédure judiciaire (ordonnance du tribunal de commerce d'Auxerre). Ce matin, un administrateur antérieur à l'assemblée de jeudi était présent, se considérant toujours administrateur. Le président du tribunal de commerce avait demandé qu'on soit assisté d'un huissier et de la force publique, afin que tout le monde comprenne qu'il fallait qu'on arrête le petit jeu de ne pas respecter les décisions de justice. On était donc avec un CA à huit au lieu de sept. Cet administrateur est un élu de l'Yonne, et il a fallu prendre des précautions d'usage pour lui faire comprendre qu'il devait partir. Dans une société anonyme, c'est très clair, quand une expression majoritaire est clairement établie, vous devez la suivre."

Affaire à suivre...

Mais le feuilleton n'est peut-être pas terminé. Deux procédures judiciaires sont encore en cours devant devant la Cour d'appel de Paris et du tribunal de commerce. Alain Dujon entend porter l'affaire devant la justice pour dénoncer l'élection de Gérard Bourgoin. Selon L'Yonne Républicaine, une troisième requête pourrait bientôt voir le jour. Guy Sénéchal a déclaré vouloir contester l'ordonnance rendue vendredi par la présidente du tribunal d'Auxerre qui légitimait l'élection d'Henri Maupoil, proche de Bourgoin, à la tête de l'AJA Foot.

De son côté, le nouveau président n'a pas attendu pour fixer ses prochains objectifs. "La feuille de route dans laquelle s'est inscrite la majorité des adhérents de l'association, c'est de porter haut les couleurs d'Auxerre, a-t-il affirmé. Bien sûr, on va essayer de faire un recrutement en conséquence et d'abord de valider très rapidement des orientations avec le staff technique. Savoir aussi avec quel coach on jouera la saison prochaine, les orientations de la formation et surtout avec quel discernement on va procéder aux ajustements d'effectif. On va être rapidement opérationnel. La saison passée, on a trouvé qu'il avait manqué de la hardiesse, compte tenu des enjeux à relever avec la Ligue des champions où nous n'avons pas eu de chance."

" F avorable au renouvellement de Jean Fernandez"

A priori, Jean Fernandez sera toujours aux commandes. "Je suis allé le chercher dans des conditions difficiles voilà cinq ans, alors qu'il venait de qualifier Marseille pour la Coupe d'Europe. Il m'a dit alors oui et le courant passe bien entre nous. Bien que j'ai été écarté de la direction du club il y a quatre ans, je suis toujours resté proche de lui. Il a des ambitions pour Auxerre, comme nous, et je suis favorable au renouvellement de Jean Fernandez à la tête du staff technique, a assuré Gérard Bourgoin. Nous n'en avons pas encore parlé ensemble, mais cela sera fait dès demain matin (mercredi) et tout sera réglé d'ici cinq ou six jours. Car cette semaine, il n'y a qu'un ordre du jour, c'est bien sûr le match de l'AJA dimanche à Lorient !". L'AJA, actuellement 12e avec 46 points, n'est pas encore assurée du maintien en L1 avant le 38e et dernière journée dimanche.