René Girard, 2012 - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Le MHSC de René Girard veut faire honneur à son titre de champion et recoller aux places européennes

Montpellier montre les dents

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 13/12/2012 à 00:50 -
Par Eurosport - Le 13/12/2012 à 00:50
Tandis que son équipe retrouve les qualités qui l’ont menée au titre la saison passée, l’entraîneur du MHSC vise désormais une place européenne.

Montpellier va beaucoup mieux et retrouve l’appétit. Les champions de France en titre ont remporté une deuxième victoire consécutive en Ligue 1, mercredi en allant s’imposer à Brest (1-2) après leur net succès devant Ajaccio (3-0). C’est leur troisième en quatre journées. Auteurs d’un début de saison décevant, les Héraultais sont désormais calés en milieu de tableau. Mais leur entraîneur vise plus haut et espère maintenant voir ses joueurs accrocher une place européenne. "Cela va être notre grosse carotte pour la deuxième partie, on va s'essayer à un nouveau jeu, de celui de lapin chassé à chasseur", a assuré René Girard après le match contre Brest.

Le technicien héraultais sent la roue tourner après plusieurs mois difficiles. A Brest, la fébrilité de la défense du MHSC en début de match a vite été gommée par une grossière erreur adverse. "On a été mené contre le cours du jeu, il a fallu que les Brestois nous donnent un coup de main pour égaliser (but contre son camp de Martial, ndlr) après nos occasions ratées, a noté René Girard. La chance qui nous avait manqué ces derniers temps nous a souri, mais il faut savoir la provoquer. Les gars n'ont pas lâché, ont fait preuve d'abnégation". Pour la première fois de la saison, Montpellier a gagné après avoir subi l’ouverture du score. Un tournant pour une équipe qui avait beaucoup plus tendance à laisser filer des points.

"Un maçon bâtit sur des fondations"

Plus déterminés et plus consistants mentalement, les Montpelliérains n’ont d’ailleurs perdu qu’un seul de leur huit derniers matches de championnat (1-0 à Lyon). "En début de saison il y a avait un déficit de résultats mais dans le contenu, ce n'était pas si mal, tempère l’entraîneur héraultais, qui apprécie la rigueur retrouvée de son arrière-garde. On a notamment retrouvé une assise défensive intéressante, car un maçon bâtit sur des fondations".

Avec en plus un milieu de terrain performant et des joueurs offensifs de nouveau proches de leur niveau attendu, à l’image de Younès Belhanda, auteur d’une passe décisive pour Utaka (57e), le MHSC peut relever la tête et même bomber un peu le torse. "On est toujours champion, on va essayer de justifier que ce n'était pas un accident et montrer qu'on a le potentiel pour faire une bonne deuxième partie de saison, promet Girard. Tout va très vite, une bonne série peut nous permettre de recoller". Désormais à trois points de Saint-Etienne, cinquième et qui compte un match en moins, Montpellier devra encore bien négocier la réception de Bastia et son déplacement à Lille avant la trêve pour définitivement confirmer son retour au premier plan.