FOOTBALL 2013 PSG - Ibrahimovic, Cavani, Thiago Silva - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

PSG - Nice (13e journée le Ligue 1 2013-2014) : les scénarios possibles

Cette année, le PSG ne craint pas la crise

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/11/2013 à 19:04 -
Par Eurosport - Le 08/11/2013 à 19:04
D'une nouvelle victoire au Parc à l'improbable début de crise de novembre, nous avons épluché tous les scénarios pour PSG-Nice, ce soir. Presque tous.

Le PSG poursuit sa série et s'impose 4-0

Chances : 80 %

Le PSG à l'occasion de creuser l'écart en tête du classement. Après son surprenant match nul face à Anderlecht (1-1), mardi, rien de tel que retrouver le Parc des Princes pour reprendre sa marche en avant. Cela fait quasiment un an que le PSG n’a plus perdu dans son antre en Ligue 1, soit 18 matches : 14 victoires, 4 nuls et une différence de buts de +33 (39 buts pour, 6 contre). La dernière fois qu'une équipe s'est imposée à Paris, c'était Rennes, le 17 novembre 2012 (1-2). Et Laurent Blanc ne s'attend pas à voir les Niçois fermer le jeu : "Je pense que (Claude Puel) va venir à Paris sans renoncer à sa philosophie de jeu. J’espère qu’ils démontreront leurs ambitions sur le terrain, car c’est souvent synonyme de match ouvert." Qui plus est, la meilleure à domicile cette saison (14 buts), sera au complet avec Ibrahimovic et le retour d'Edinson Cavani, absent cette semaine en Ligue des champions en raison d'un problème à la cuisse. Une mauvaise nouvelle de plus pour des Aiglons très peu à l'aise à l'extérieur. Loin de l'Allianz Arena, Nice n'a en effet remporté qu'un seul de ses six déplacements en championnat cette saison (0-2 à Lille). Bilan : 1 nul et 4 défaites. Vous avez dit mission impossible ?

A savoir : Le PSG vient de remporter deux matches d’affilée au Parc des Princes en L1 sur le score de 4-0 (contre Bastia et Lorient), ce qui ne lui était plus arrivé depuis novembre-décembre 2012 (contre Troyes et Evian TG).

DPPI

A 22 ans, Veronese se révèle et offre un point à Nice

Chances : 15 %

Si le PSG se présentera au complet, l'OGCN ne pourra pas en dire autant. Confronté à une cascade de blessures chez ses gardiens (Ospina out pour 4 à 6 semaines en raison d'une entorse au genou, Hassen out jusqu'en 2014 pour une déchirure aux adducteurs), Claude Puel titularisera son troisième gardien, Luca Veronese, 22 ans. Pourtant, le novice en Ligue 1 a fait une promesse. "Quand je lui ai demandé combien de buts il comptait prendre à Paris, il m’a répondu: zéro, raconte Eric Bauthéac sur le site du club. Du coup, s’il y parvient, je lui ai promis un très bon restaurant". S'il y parvient, Veronese méritera bien un trois étoiles. Car, cette saison, le PSG est la seule équipe de Ligue 1 à avoir marqué à chaque match. Mais l'absence de Marco Verratti, dont le trio avec Matuidi et Thiago Motta constitue une "garantie pour le jeu" selon Blanc, peut-elle déstabiliser les Parisiens ? Ensuite, pour marquer un but, ce sera encore une autre histoire. Mais les Aiglons se tourneront une nouvelle fois vers Dario Cvitanich. L'Argentin a marqué 100 % des buts niçois à l'extérieur cette saison avec… un doublé à Lille (0-2). C'est aussi à l'heure actuelle la seule victoire des Azuréens hors de leurs terres.

A savoir : Nice est resté muet face au but lors de 5 de ses 6 déplacements en Ligue 1 cette saison. Les Aiglons n'ont d'ailleurs pas marqué lors de leurs 3 derniers déplacements en L1, pire série actuelle.

From Official Website

Le PSG s'incline et plonge dans la traditionnelle crise de novembre

Chances : 4 %

Paris a connu un premier accroc face à Anderlecht (1-1). "Ce n’est pas un avertissement mais j’ai eu du mal à me faire entendre de mes joueurs. Le nul n’était pas le résultat escompté au départ, bien entendu", a reconnu Laurent Blanc. Il n'est fallait pas plus pour que resurgissent les fantômes de la traditionnelle crise de novembre, le mois maudit dans la capitale. La saison dernière, déjà, l'équipe de Carlo Ancelotti avait concédé deux défaites et un nul en quatre matches de Ligue 1. "Le mois de novembre est difficile pour tout le monde, s'est défendu Blanc. C’est souvent l’environnement du club (les médias, ndlr) qui attend la crise de novembre. J’espère passer ce mois le mieux possible". Avant Reims (le 23) et l'Olympiakos (le 27), Nice espère toutefois en profiter et perpétuer la tradition. "A Paris, tu ne pars jamais favori. Mais on ne va pas y aller en victime, prévient Bauthéac. Nous avons nos arguments". L’an dernier, les Aiglons avaient été l’une des seules équipes de Ligue 1 à avoir battu Paris mais c’était au stade du Ray (2-1). Au Parc, ils avaient pris un sévère 3-0. La dernière fois qu'ils s'y sont imposés, c'était en 2009. Mais le déplacement à Paris est de nature à transcender les Aiglons, à en croire Puel : "il n'y a que du bonus à l'affronter. Cela permet d'élever notre niveau de jeu et de concentration face à un adversaire de très haut niveau".

A savoir : Les Niçois n’ont perdu que 4 de leurs 16 dernières confrontations avec le PSG en L1, pour 9 victoires et 3 nuls.

AFP

Autres scénarios : 1%

Parce que tout est possible dans le football. Même un scénario où le match se terminerait à 11 contre 11. Ce qui serait une première depuis cinq confrontations entre le PSG et Nice où cinq cartons rouges ont été distribués.

 
 

commentaires


  • Stephanie Jorland09/11/2013 16:24

    Aller Paris et nous allon gagner

  • oopus09/11/2013 15:24

    Je pari pour un difficile 2/1 pour paris ! Il y aura nervosité et fatigue côté parisien ! Mais l'expérience fera la différence!!

  • endemoule09/11/2013 15:21

    @flomat98 d'accord pour les 500 €