AFP

Ben Arfa laisse la "porte ouverte" au PSG et veut "marcher sur tout le monde" à l'Euro

Ben Arfa laisse la "porte ouverte" au PSG et veut "marcher sur tout le monde" à l'Euro

Mis à jourLe 09/02/2016 à 13:40

Publiéle 09/02/2016 à 12:39

Mis à jourLe 09/02/2016 à 13:40

Publiéle 09/02/2016 à 12:39

Article de Glenn Ceillier

LIGUE1 - Hatem Ben Arfa s'est livré dans une longue interview à Onze Mondial. L'international français de 28 ans n'exclut pas de signer au PSG et compte bien aller à l'Euro. Pas seulement pour y jouer.

Le PSG ? Ben Arfa ne l'exclut pas

Hatem Ben Arfa a signé un contrat d'une saison avec Nice. Il est donc libre le 30 juin prochain. Et au vu de sa saison avec les Aiglons, l'ancien Marseillais ou Lyonnais ne laisse pas grand monde insensible. Ses 11 buts en L1, ses performances de choix et sa capacité d'élimination sont autant de lignes à son CV. Lui se laisse le temps de la réflexion. Le natif de Clamart n'exclut rien. Ni de rester à Nice, ni de rejoindre le PSG.

" La porte est toujours ouverte pour le PSG. Je ne ferme la porte à personne. On verra ça au mois d’avril."

Pour l'Euro, Ben Arfa ne veut pas seulement y aller

Hatem Ben Arfa a fait son retour en équipe de France lors des matches amicaux de novembre. Après une longue période de disette, il a retrouvé les Bleus et a joué contre l'Allemagne (2-0) et en Angleterre (2-0). Son profil intéresse forcément Didier Deschamps, qui est prêt à oublier le passé si le Niçois peut apporter un plus au groupe France. Pour cela, il doit poursuivre sur le même rythme et garder un état d’esprit irréprochable Conscient qu’il a sa chance, Ben Arfa, qui se dit "très attaché à l’équipe de France", compte bien continuer son histoire avec les Tricolores et aller à l'Euro. Enfin, pas seulement y aller.

" Il faudra y aller en mode commando. Si j’y vais, je mets ma peau sur le terrain ! Il n’y a pas d’Allemagne, d’Italie…, on y va pour attaquer, marcher sur tout le monde et gagner ce tournoi"

Pour la L1, Ben Arfa remet ça

Après le match face à Angers le 15 janvier dernier (2-1), Hatem Ben Arfa avait épinglé ses adversaires du soir. "Je ne comprends pas comment les Angevins prennent du plaisir à jouer aussi défensif", avait-il lancé, provoquant notamment la colère de Saïd Chabane, le président du SCO. Les jours ont passé mais il n'en démord pas : sa conception du football, ce n'est pas ça.

" Il peut y avoir des matchs où il faut que tu resserres, que tu défendes plus. Mais jouer tous les matches comme ça, il est où ton plaisir ? Allez, qui en Ligue 1 joue vraiment au ballon cette saison ? Le PSG et Nice, c’est tout. C’est dommage parce que le foot est un spectacle… "
0 commentaire
Vous lisez :