AFP

Loin derrière Paris, Caen prend les rênes de l'autre championnat en battant Guingamp (2-1)

Loin derrière Paris, Caen prend les rênes de l'autre championnat

Mis à jourLe 07/11/2015 à 22:06

Publiéle 07/11/2015 à 21:53

Mis à jourLe 07/11/2015 à 22:06

Publiéle 07/11/2015 à 21:53

Article de Vincent Bregevin

Vainqueur de Guingamp (2-1), Caen occupe la deuxième place du championnat, onze points derrière le PSG. Les Normands prennent deux longueurs d'avance sur Lyon, qui reçoit Saint-Etienne, dimanche. Le Gazélec décroche sa 3e victoire de suite aux dépens de Reims (1-2) mais reste 18e car Montpellier a battu Nantes (2-1). Lorient enfonce Troyes (4-1). Lille et Bastia se sont neutralisés (1-1).

Caen – Guingamp : 2-1

C'est d'ores et déjà une certitude : Caen sera sur le podium à l'issue de cette 13e journée. Les Caennais se sont provisoirement emparés de la deuxième place du classement grâce à leur succès sur Guingamp (2-1). Une victoire inspirée par un but génial de Julien Féret, parti du milieu de terrain pour marquer après avoir passé en revue toute la défense guingampaise (62e), et confirmée sur un autre exploit individuel d'Andy Delort (71e). Dorian Levêque (85e) n'a pu que réduire l'écart d'une belle demi-volée (85e). Le SMC est à 11 points du PSG et deux longueurs devant Lyon et Saint-Etienne, qui s'affrontent dimanche (21h00).

Ce qu'on en retient : Caen a su réagir après deux défaites de rang. Du talent et du caractère.

Lille - Bastia : 1-1

Djibril Sidibé a limité la casse pour Lille. Mais le but égalisateur du latéral en fin de match (87e) n'a pas empêché le LOSC, réduit à dix après l'expulsion directe de Sofiane Boufal (82e), d'enchaîner un quatrième match sans victoire en L1 (1-1). Malgré de bonnes intentions, les Dogues ne sont pas parvenus à porter suffisamment le danger sur le but corse et se sont fait surprendre à l'approche du dernier quart d'heure sur une superbe action collective conclue par Gaël Danic (73e). L'équipe d'Hervé Renard est toujours à la 16e place, mais elle n'a plus qu'un point d'avance sur la zone rouge.

Ce qu'on en retient : Lille a manqué une belle occasion de se (re)lancer. C'est l'état d'urgence dans le Nord. Ou pas loin.

Sébastien Corchia (Lille) en duel avec Seko Fofana (Bastia)
Sébastien Corchia (Lille) en duel avec Seko Fofana (Bastia) - AFP

Montpellier - Nantes : 2-1

Montpellier s'en est sorti sur le fil. Grâce à un but assez chanceux d'Hilton en toute fin de match (89e), le MHSC a pris le dessus sur Nantes à La Mosson (2-1). Les Montpelliérains avaient pris l'avantage grâce au deuxième but en deux journées de Jérôme Roussillon (12e). Les Canaris, après avoir frappé le poteau par Adrien Thomasson (15e), ont égalisé grâce à une reprise de Yacine Bammou (64e). Montpellier est premier non rélégable grâce à une meilleure différence de buts de que le GFC Ajaccio (-5 contre -6).

Ce qu'on en retient : C'est étriqué, mais Montpellier engrange. Dans sa situation, c'est tout ce qui compte.

Jérôme Roussillon (Montpellier) félicité par ses coéquipiers après son but face à Nantes
Jérôme Roussillon (Montpellier) félicité par ses coéquipiers après son but face à Nantes - Panoramic

Lorient - Troyes : 4-1

Lorient a fait le spectacle au Moustoir face à Troyes (4-1). Surtout son duo d'attaque. Benjamin Jeannot a profité d'une belle erreur de Mouhamadou Dabo pour ouvrir le score (33e) avant le show Benjamin Moukandjo. L'attaquant des Merlus a rejoint Zlatan Ibrahimovic en tête du classement des buteurs (9 réalisations) avec un doublé (58e, 90e s.p.). Entre temps, il a aussi été passeur décisif pour Didier Ndong (78e). Benjamin Nivet (62e) a marqué sur penalty pour l'ESTAC, plus que jamais dernier.

Ce qu'on en retient : La belle opération de Lorient, 6e au classement, et en jouant puisque les Merlus possèdent la 3e attaque de L1 (22 buts).

François Bellugou félicite Benjamin Jeannot après son but face à Troyes
François Bellugou félicite Benjamin Jeannot après son but face à Troyes - AFP

Reims - GFC Ajaccio : 1-2

On n'arrête plus le Gaz ! Le GFC Ajaccio a enregistré une troisième victoire consécutive en L1 en s'imposant à Reims (1-2) grâce à des buts de Khalid Boutaïb (34e) et Jacques Zoua (71e). Après avoir touché la barre (70e), Grejohn Kyei a marqué (77e) pour permettre aux Rémois d'y croire jusqu'au bout, mais en vain. Reims enregistre un cinquième revers consécutif en championnat et voit tout son bon début de saison gâché par un automne très mal négocié jusqu'ici.

Ce qu'on en retient : Le Gazélec se donne les moyens d'y croire dans l'opération maintien. Il y avait peu de monde pour croire cela possible.

Khalid Boutaïb félicité par Pablo Martinez après avoir marqué pour le GFC Ajaccio face à Reims
Khalid Boutaïb félicité par Pablo Martinez après avoir marqué pour le GFC Ajaccio face à Reims - AFP
0 commentaire
Vous lisez :