Panoramic

OM-PSG (1-2) - Les notes du PSG : Thiago Silva a tout repoussé, Ibra s'est occupé du reste

Les notes du PSG : Thiago Silva a tout repoussé, Ibra s'est occupé du reste

Le 08/02/2016 à 09:45

LIGUE 1 – Thiago Silva a maintenu le PSG dans le match quand ses équipiers pliaient face à l'OM et Zlatan Ibrahimovic a fait basculer la rencontre en deux actions. Voici les notes des Parisiens face à l'OM (1-2).

Kevin Trapp : 5

J'ai aimé : Ses prises de balle dans les airs et au sol. Efficace dans le jeu au pied, l'Allemand a capté quelques ballons chauds et s'est parfaitement couché sur des frappes de Cabella et Nkoudou.

Je n'ai pas aimé : Il peut sortir la frappe de Cabella même si elle déviée par David Luiz. Sa main n'est pas assez ferme.

En bref : Pas irréprochable, pas (trop) coupable non plus.

Serge Aurier : 6

J'ai aimé : Son activité incroyable et son duel plein de testostérone avec Nkoudou. Aurier n'a pas laissé beaucoup d'espace au virevoltant Marseillais ni lâché ses mollets. A son crédit, un retour sans doute décisif dans les pieds de son acolyte du soir en fin de match.

Je n'ai pas aimé : Moins en vue que d'habitude dans les phases offensives du PSG, Aurier n'a pas eu son volume de jeu habituel. L'Ivoirien a surveillé Nkoudou comme le lait sur le feu. Sans doute un peu trop.

En bref : Un vrai pitbull bien difficile à contourner.

Thiago Silva : 8

J'ai aimé : Le tacle sublime sur Manquillo dans un moment très chaud. Toujours très propre dans ses interventions, le Brésilien a sauvé le PSG quand celui-ci tanguait sérieusement. Si Batshuayi n'a quasiment pas existé ce dimanche, c'est parce que Thiago Silva a régné sur sa surface de réparation. Il n'a jamais été pris à défaut sauf sur une glissade en toute fin de rencontre qui aurait pu coûter très cher.

Je n'ai pas aimé : Hormis cette glissade, absolument rien.

En bref : Une prestation O'Monstrueuse.

Thiago Silva (PSG) face à l'OM

Thiago Silva (PSG) face à l'OMPanoramic

David Luiz : 6

J'ai aimé : Il a aimanté tous les ballons dans les airs et repoussé un nombre incalculable de tentatives marseillaises. Très précieux au plus fort de la domination phocéenne.

Je n'ai pas aimé : Moins saignant que d'habitude dans les duels, il a parfois semblé sur la réserve. Il revient tout juste de blessure et n'a pas pris de risque. On l'a connu plus entreprenant dans la relance.

En bref : Précieux face à la pression marseillaise.

Maxwell : 6,5

J'ai aimé : Avec Maxwell, c'est rarement spectaculaire mais c'est toujours un délice. A l'image de son centre fabuleux pour Ibrahimovic sur l'ouverture du score. Il a sauvé sur sa ligne une situation chaude au cœur de la bonne période marseillaise. Ni Barada, ni Dja Djédjé ne l'ont pris en défaut.

Je n'ai pas aimé : Comme souvent, il n'y a pas grand-chose à jeter de la prestation de l'indispensable Brésilien. Maxwell a souffert, comme tous ses coéquipiers, entre la 25e et la 60e minute de jeu et manqué, parfois, de justesse technique.

En bref : Maxwell, c'est l'assurance de ne jamais être déçu.

Adrien Rabiot : 4,5

J'ai aimé : Son début de match complètement décomplexé. Il s'est très vite projeté vers l'avant.

Je n'ai pas aimé : Sa mauvaise passe a démarré avec un ballon perdu dans ses 20 mètres puis ce fut le trou noir durant une bonne demi-heure entre la 25e et la 55e minute. C'est parce qu'il s'est montré incapable de ressortir les ballons et de contrôler le tempo du match que Marseille a repris confiance.

En bref : Il souffre de la comparaison avec Verratti.

Remplacé par Stambouli (90e).

Rabiot (PSG) face à l'OM

Rabiot (PSG) face à l'OMPanoramic

Thiago Motta : 4

J'ai aimé : Il a pris la mesure et le rythme de la rencontre dans le dernier quart d'heure, quand l'OM a commencé à tirer la langue.

Je n'ai pas aimé : Il se fait trop facilement éliminer sur le but de Rémy Cabella. Une action à l'image d'un match raté. Paris n'a pas réussi à mettre son jeu en place et Thiago Motta a une grande part de responsabilité. Dépassé par l'engagement marseillais en fin de première période, il a trop souvent couru après le ballon.

En bref : On a rarement vu Motta autant en difficulté en L1.

Blaise Matuidi : 6

J'ai aimé : Ses dix premières minutes absolument incroyables. Il est à l'origine de l'ouverture du score en lançant parfaitement Maxwell. Son second souffle après l'heure de jeu a remis Paris dans le sens de la marche. Quand Thiago Motta et Rabiot ont nettement baissé de ton, il a continué à courir mais s'est un peu dispersé.

Je n'ai pas aimé : Il a souffert face au pressing de l'OM et perdu des duels clés au milieu de terrain.

En bref : Le seul milieu de terrain parisien à son niveau. Heureusement qu'il était là.

Remplacé par Marquinhos (82e).

Lucas : 3,5

J'ai aimé : Son premier quart d'heure où ses appels ont fait mal aux Marseillais. Volontaire, il n'a pas ménagé ses efforts.

Je n'ai pas aimé : Son énorme raté absolument seul face à Mandanda l'a sorti de sa rencontre. Après la pause, la mobylette brésilienne a joué à l'envers. Plus grave, Lucas a raté des ouvertures et commis quelques impairs techniques auxquels il n'est pas habitué.

En bref : Un brouillon avec beaucoup trop de ratures.

Remplacé par Edinson Cavani (69e).

Lucas (PSG) face à l'OM

Lucas (PSG) face à l'OMPanoramic

Angel Di Maria : 6,5

J'ai aimé : Ses appels dans le dos de Dja Djédjé et Nkoulou avant la pause. Il reste une divine rampe de lancement et Lucas aurait dû bonifier son ouverture au cordeau. Si sa seconde période fut beaucoup plus terne, c'est lui qui offre les trois points au PSG sur un enchaînement parfait feinte de corps-frappe décroisée.

Je n'ai pas aimé : Son énorme raté face à Mandanda puis ses imprécisions techniques après la pause. Des ouvertures ratées, des contrôles trop longs : l'Argentin a montré, par moment, un visage qu'on ne lui connaissait pas.

En bref : Irrégulier mais décisif, il est pardonné.

Zlatan Ibrahimovic : 7

J'ai aimé : Ses statistiques d'abord et avant tout. Avec un but et une passe décisive, c'est encore lui qui a mis l'OM à terre d'une reprise puis d'un centre en retrait parfait. Quand l'OM a durci le ton, il n'a pas hésité à venir prêter main forte en descendant très bas sur le terrain.

Je n'ai pas aimé : Pas toujours irréprochable techniquement, il a raté une reprise à 7 mètres du but et des ouvertures. Ça reste un détail.

En bref : Le tueur au sang-froid. Comme d'habitude.

Ibrahimovic (PSG), buteur et passeur décisif face à l'OM

Ibrahimovic (PSG), buteur et passeur décisif face à l'OMPanoramic

0
0