Panoramic

Troyes-PSG (0-9) - Nasser Al-Khelaïfi : "On veut qu'Ibrahimovic reste"

Al-Khelaïfi : "On veut qu'Ibrahimovic reste"

Le 13/03/2016 à 18:31

LIGUE 1 - Interrogé sur le futur de Zlatan Ibrahimovic, Nasser Al-Khelaïfi a indiqué qu'il voulait que l'attaquant suédois, en fin de contrat en juin prochain, reste au Paris Saint-Germain. "On va parler", a expliqué le président du PSG.

"On veut qu'il reste". Nasser Al-Khelaïfi n'y est pas allé par quatre chemins concernant le futur de Zlatan Ibrahimovic. Interrogé par la presse au sujet de l'attaquant suédois, dont le contrat se termine au mois de juin prochain, le président du Paris Saint-Germain, a dit qu'il allait "parler" avec le Suédois, sans dévoiler son intention ou non de prolonger le buteur.

Auteur d'un quadruplé face à Troyes (0-9), dimanche, son premier en Ligue 1, Zlatan Ibrahimovic a largement contribué au succès parisien et à l'obtention du 4e titre consécutif en Ligue 1. Il a surtout conforté son statut de meilleur buteur du Championnat de France, avec 27 réalisations en 24 matches. "Zlatan, c'est magique, a souligné le président du PSG. C'est un grand joueur. On va parler avec lui, on va voir ce qu'il veut faire."

Finir sa carrière au PSG ?

Interrogé sur une éventuelle prolongation de contrat du Suédois, David Luiz s'est lui également montré favorable : "Oui, je serai content s'il reste. Il n'est pas encore vieux." Il y a trois semaines, Thiago Silva avait envoyé le même message, ajoutant que, d'après lui, le Suédois avait envie de prolonger l'aventure parisienne. "On va voir ce qu’il va faire en fin de saison. Mais, à mon avis, il peut rester car il pourrait encore jouer avec nous. Je pense qu’il veut rester", avait expliqué le Brésilien.

Arrivé au PSG à l'été 2012, Zlatan Ibrahimovic avait initialement signé un contrat de trois ans avec le club de la capitale, avant de prolonger jusqu'en juin 2016 au mois de septembre 2013. A 34 ans, son prochain contrat sera peut-être le dernier. S'il rempile au PSG, Ibra pourrait donc y finir sa carrière. Sa carrière européenne, au moins. L'hypothèse parait plus crédible que jamais après l'euphorie de la victoire à Troyes et du 6e titre.

Nasser Al-Khelaifi, président du Paris Saint-Germain

Nasser Al-Khelaifi, président du Paris Saint-GermainAFP

0
0