Getty Images

Mercato - Bernard Caïazzo : "Il n'y a pas de raison que la L1 ne suive pas le mouvement"

Fin du mercato : "Il n'y a pas de raison que la L1 ne suive pas le mouvement anglais"

Le 07/09/2017 à 17:45Mis à jour Le 07/09/2017 à 18:08

LIGUE 1 – Président de Première Ligue, le syndicat patronal représentant des clubs de L1, Bernard Caïazzo nous a confié que le championnat anglais avait ouvert une brèche en clôturant son prochain mercato estival avant le début du championnat. Pour lui, la Ligue 1 va s'y engouffrer.

Comment accueillez-vous la décision de la Premier League de fermer son mercato avant le début du championnat ?

B.C. : C'est une très bonne initiative. On est de nombreux clubs à le désirer ardemment. Le problème, c'est que si tu es le seul à faire ça, tu te fais avoir. Les Anglais ont amorcé la pompe et c'est une excellente chose.

Pourquoi soutenez-vous cette décision ?

B.C. : Parce que ça ne changera absolument rien. Dans ce mercato de deux mois, on a des parties de poker menteur qui durent des semaines. En réduisant la durée du mercato, les résultats resteront les mêmes. On aura le même nombre de transferts et les mêmes sommes d'argent. Regardez Caen avec Karamoh. Ils ont attendu des semaines. Au final, ils ont fini par le vendre à l'Inter. J'en parle très souvent avec mes homologues : le mercato tel qu'il existe aujourd'hui est épuisant. Il pèse sur les joueurs, les coaches, les dirigeants.

Cette initiative anglaise risque-t-elle d'avoir un effet boule de neige en Europe ?

B.C. : L'UEFA et la FIFA veulent réduire la durée du mercato. A partir du moment où les grandes instances internationales y sont favorables, je ne vois pas ce qui va freiner le mouvement. Je le répète, il faut simplement les mêmes règles pour tous pour que personne ne soit lésé. Cela dit, c'est bien de légiférer pour l'été mais le problème est le même pour le mercato d'hiver qui se déroule pendant des périodes de compétition, en janvier. Je préconise deux jokers médicaux pour toute la saison. Et c'est tout.

Est-ce imaginable que le prochain mercato d'été en L1 s'achève avant la reprise du championnat de France ?

B.C. : Non seulement c'est imaginable mais il n'y a pas de raison que la L1 ne suive pas le mouvement dès la saison prochaine. Mais dans un souci d'harmonisation générale, il faudrait que tous les championnats démarrent en même temps.

0
0