Eurosport

PSG-OL (2-1) : Cet OL manque trop de consistance pour rêver au podium

Cet OL manque trop de consistance pour rêver au podium

Le 20/03/2017 à 00:56

LIGUE 1 - Les Lyonnais ont réussi à ouvrir le score contre le PSG mais sont repartis du Parc des Princes avec une 11e défaite cette saison en championnat (2-1). Les voilà à 14 points de la 3e place, occupée par Nice.

A ce rythme-là, les Lyonnais vont très bientôt devoir regarder dans le rétro. Eux qui espéraient encore lutter pour la troisième place il y a peu, n'ont pas engrangé les points escomptés pour aller titiller des Niçois, qui marquent pourtant le pas. Le Gym avait concédé un second match nul de rang, samedi à Nantes (1-1). Dimanche, les Lyonnais n'ont pas su en profiter : ils se sont inclinés devant le PSG, dans le choc de cette 30e journée (2-1). Ils comptent désormais quatorze longueurs de retard sur les Aiglons et seulement quatre d'avance sur Bordeaux et Marseille. "Il fallait faire un résultat pour espérer encore finir dans les trois premiers, c'est encore possible mais ça devient de plus en plus difficile", regrette Bruno Genesio, le coach rhodanien.

Plus que cette défaite honorable dans le choc face au quadruple champion de France en titre, c'est surtout le manque de ressources affiché par l'OL qui apparaît préoccupant. Il dispose de talents offensifs indéniables et fait souvent preuve d'une évidente volonté de faire le jeu, mais ne sait pas défendre en bloc. Les Gones ont réussi à prendre le PSG à la gorge et ont rapidement ouvert le score avant de craquer face à la réaction adverse et d'encaisser deux buts.

"On a fait une très bonne entame de match, puis on a oublié des fondamentaux à la perte du ballon qui sont nécessaires pour avoir des bons résultats au haut niveau, et ça a permis à cette très bonne équipe de Paris de revenir dans la partie, analyse encore Genesio. On s'est un peu sabordé, en fin de première mi-temps on les a laissés nous contrer, on a pris des supériorités numériques sur les côtés."

Un bilan à l'extérieur rédhibitoire

Euphoriques et trop attirés par la surface adverse, les Lyonnais se sont laissés emporter dans leur élan, sans pour autant pouvoir faire le break. Du coup, ils ont rapidement payé leurs efforts infructueux et ont sérieusement décliné au bout d'une demi-heure seulement. "On n'a pas su garder le résultat jusqu'à la mi-temps, souligne l'entraîneur de l'OL. Je regrette qu'on n'ait pas su exploiter le petit temps de faiblesse du PSG en début de match et d'enfoncer le clou après le premier but."

Dimanche, l'OL a subi sa onzième défaite de la saison en championnat, la septième hors de ses bases dont déjà quatre sur la phase retour. Il a récemment perdu à Caen (3-2), à Saint-Etienne (2-0), à Guingamp (2-1), fait match nul à Bordeaux (1-1) et s'est donc incliné à Paris (2-1), alors qu'il avait remporté ses quatre précédents matches à l'extérieur en L1. Lyon doit profiter de la trêve internationale pour préparer au mieux ses deux prochaines rencontres : un déplacement à Rennes, puis un autre dans la foulée à Metz, en match en retard de la 16e journée.

0
0