Getty Images

Officiel : Nice laisse filer Dalbert à l'Inter et boucle la plus grosse vente de son histoire

Nice laisse filer Dalbert à l'Inter et Eysseric à la Fiorentina

Le 09/08/2017 à 15:35Mis à jour Le 09/08/2017 à 19:20

TRANSFERTS - C'est officiel, l'OGC Nice a finalement cédé aux avances de l'Inter Milan et vendu son latéral gauche brésilien Dalbert Henrique pour 20 millions d'euros, plus des bonus, soit la plus grosse vente de l'Histoire des Aiglons. Son contrat s'étend désormais à 2022. La Fiorentina a, de son côté, officialisé la venue de Valentin Eysseric, lui aussi en provenance de Nice.

C'est la fin d'un long feuilleton. Au terme d'une première saison réussie avec l'OGC Nice, Dalbert Henrique (23 ans) avait fait part à ses dirigeants de son souhait d'épouser le projet intériste et d'accepter au passage un salaire huit fort supérieur à celui qu'il touche à Nice. Après plusieurs semaines de négociations et quelques mises sur le banc de touche, Nice a finalement décidé de faire une exception à la règle qu'il s'était fixée : ne jamais vendre une recrue après une seule saison.

La plus grosse vente de l'histoire de Nice

Pour convaincre les dirigeants du Gym, qui ont bouclé lundi le plus gros achat de leur histoire avec Allan Saint-Maximin (10 millions d'euros), l'Inter a déboursé pas moins de 20 millions d'euros, plus des bonus et un pourcentage à la revente en faveur de Nice, faisant ainsi du latéral gauche brésilien le plus gros transfert de l'histoire du club azuréen dans le sens des départs, devant Loïc Rémy, transféré à l'OM en 2010 pour 15,5 millions d'euros.

Eysseric file aussi en Italie

Nice a laissé filé deux joueurs dans la même journée puisque le départ de Valentin Eysseric a également été officialisé. Le milieu de terrain s'est lui aussi engagé avec un club de Serie A, la Fiorentina. Son contrat court jusqu'en 2021. L'OGCN a tenu à souligner sur son site internet l'investissement de son joueur : "Malgré l'intérêt prononcé de la Viola qui le suit depuis plusieurs semaines, le natif d'Aix, formé à Monaco, n'a pas triché cet été. Fidèle à la parole donnée, il s'est « dépouillé » pour aider les Aiglons à franchir l'obstacle de l'Ajax."

0
0