Panoramic

Renvoyé en réserve par le PSG, Hatem Ben Arfa saisit la LFP

Renvoyé en réserve par le PSG, Ben Arfa saisit la LFP

Le 29/09/2017 à 09:38Mis à jour Le 29/09/2017 à 09:59

LIGUE 1 - Le torchon brûle entre Hatem Ben Arfa et le PSG, qui lui a demandé de retourner en réserve ce vendredi. Mécontent de cette décision, son avocat a saisi la commission juridique de la LFP afin de demander sa réintégration permanente au groupe professionnel.

On l'aurait presque oublié, mais Hatem Ben Arfa est toujours un joueur du PSG. Sous contrat jusqu'en juin 2018, HBA n'est plus apparu sur une feuille de match parisienne depuis le 9 avril et un match de Ligue 1 face à Guingamp, qu'il avait vécu depuis le banc du Parc des Princes.

L'été dernier, le PSG avait tenté de s'en débarrasser, mais Hatem Ben Arfa, bien qu'au courant qu'il ne rentrait pas dans les plans d'Unai Emery, avait décidé de rester au club. Pour toucher son confortable salaire et partir vers d'autres horizons dans un an ? Ou parce qu'il a l'espoir d'inverser la tendance ? Chacun se fera son idée, le constat est en tout cas sans appel, Ben Arfa n'a plus joué au foot depuis son doublé face à Avranches en Coupe de France, le 4 avril dernier.

Son avocat saisit la commission juridique de la LFP

Depuis cette date, il a alterné entre le groupe professionnel et la réserve. S'entraîner avec la réserve la semaine de manière permanente, voilà ce que ne compte plus faire Hatem Ben Arfa, qui dispose d'un contrat professionnel et entend bien être traité de la sorte. Début septembre, il avait déjà été envoyé s'entraîner à l'étage inférieur. Selon l'Equipe, son avocat avait alors demandé par mail, puis lettre recommandée, à Antero Henrique de réintégrer son client en équipe première. Ce que le PSG avait fait dix jours plus tard.

Vidéo - Un coup de canon dans la lucarne : Ben Arfa a trouvé l'ouverture de manière somptueuse

00:32

De retour dans le groupe pro depuis deux semaines, Ben Arfa a de nouveau été envoyé s'entraîner avec la réserve mardi, à la veille du choc PSG-Bayern, avant de retrouver le groupe pro jeudi. Mais jeudi soir, le PSG lui a fait savoir par téléphone qu'il devait s'entraîner de nouveau ce vendredi avec la réserve. "Ce qui était présenté comme une mesure temporaire est en fait du permanent déguisé", peste son avocat Jean-Jacques Bertrand dans les colonnes de l'Equipe. Pour lui, le PSG souhaite tout simplement faire craquer psychologiquement Ben Arfa en le baladant d'un groupe à l'autre.

Ben Arfa comme Luyindula ?

Surtout, l'avocat de Ben Arfa estime que le PSG viole la charte du football professionnel en écartant son poulain du groupe professionnel et de ses installations d'entraînement. Le représentant de HBA a donc décidé cette fois de saisir directement la commission juridique de la LFP, dans le but que le milieu offensif français soit définitivement réintégré au groupe pro.

"On demande que le club respecte ses obligations. Là, il y a une rétrogradation très nette des conditions de travail d'Hatem", développe Maître Bertrand, qui s'appuie notamment sur la jurisprudence Luyindula. Lors de l'été 2011, l'attaquant français avait lui aussi été écarté du groupe pro parisien par Antoine Kombouaré avant d'y être réintégré quelques mois plus tard suite à la saisie de la commission juridique de la LFP, qui lui avait donné raison. Il avait même fini par rejouer avec le PSG après l'arrivée de Carlo Ancelotti. Il avait finalement résilié son contrat parisien en décembre 2012 avant de rejoindre quelques semaines plus tard les New York Red Bulls.

Peguy Luyindula (PSG) face à Manchester City en 2008.

Peguy Luyindula (PSG) face à Manchester City en 2008.Panoramic

0
0