Martel : "Ça n'a pas été facile"

Martel : "Ça n'a pas été facile"
Par AFP

Le 18/05/2009 à 08:15Mis à jour

Après l'accession officielle de Lens en Ligue 1, son président Gervais Martel est soulagé. Selon lui, cette saison restera dans les annales du club. Mais il affirme ne pas encore avoir "de plan sur ce qui va se passer la saison prochaine".

GERVAIS MARTEL, quel sont vos sentiments après l'officialisation du retour de Lens en L1 ?

G.M. : Cela n'a pas été facile depuis le 17 mai 2008 et notre relégation. Nous y avons travaillé dès le 19 mai. Nous n'y étions pas préparés. On peut toujours dire que c'est logique mais ce n'était pas si simple. Nous avons su faire face à tous les niveaux. Je pense au staff, aux actionnaires, à nos partenaires et au public qui a été à nos côtés de la première à la dernière marche. Ce qui s'est passé cette saison restera dans les annales du club. Je tire mon chapeau à ces gens qui ont été fabuleux.

Que retenez-vous de cette saison en L2 ?

G.M. : Sincèrement, je pensais que la montée se jouerait lors de la dernière journée. C'était un Championnat très compliqué, une cuvée exceptionnelle avec les parcours de Guingamp et de Vannes dans les coupes, et le suspense pour la montée ou le maintien. Lens était l'équipe à battre, et nous avons su jouer notre rôle d'ambassadeur du football français. Nous avons contribué à remplir les stades à l'extérieur et je pense que les autres équipes étaient contentes de venir à Bollaert. La grande satisfaction c'est aussi qu'on est parvenu à maintenir l'emploi. Il n'y a pas eu cinquante licenciés. J'essaye d'être le plus cohérent possible dans le respect des personnes qui m'entourent. Car le président du RC Lens tout seul, c'est zéro.

Où en est la construction de l'équipe pour la saison prochaine ?

G.M. : Pour l'instant, je ne peux vous dire ce qui va se passer exactement. On a le respect des gens qui nous ont ramenés en Ligue 1, mais bien sûr il y aura des départs et des arrivées. J'ai lu dans la presse une liste de joueurs qui vont partir. C'est de l'invention. Si on peut garder Aruna Dindane, on le fera. Maintenant que nous avons la certitude de retrouver le haut niveau, on va pouvoir discuter. On a travaillé sur le cas d'Eduardo. Visiblement Lens lui plaît beaucoup et je suis satisfait de voir qu'il a le respect de Guingamp en attendant que le maintien soit acquis pour s'engager quelque part. Il y a d'autres clubs sur lui mais a priori cela devrait se faire.

0
0