ligue 2 2010/2011 Ajaccio - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 2

Ajaccio et Dijon prennent l'ascenseur

Ajaccio et Dijon prennent l'ascenseur

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 06/08/2011 à 14:36 -
Par Eurosport - Le 06/08/2011 à 14:36
Ajaccio et Dijon rejoignent Evian-Thonon-Gaillard en Ligue 1. En ballottage favorable avant la 38e journée, les Corses, qui se sont imposés à Nîmes (1-2), et les Bourguignons, battus par Angers (1-0), ont tenu bon. Le Mans termine au pied du podium. L'ETG est champion de France.

La dernière journée de la saison de Ligue 2 a encore offert son lot d'émotions et de frayeurs. Au final, Ajaccio et Dijon ont assuré et accompagnent le champion Evian-Thonon-Gaillard en Ligue 1. En embuscade avant cette ultime soirée, Le Mans termine au pied du podium malgré sa victoire arrachée face à Nantes (3-2). Très vite menés 0-2 sur leur pelouse par les Canaris, les Sarthois ont fait preuve d'un énorme courage mais les trois points de ce succès ne suffisent pas. Les joueurs d'Arnaud Cormier auraient dû signer un score beaucoup plus large pour passer devant Dijon. Leur avenir s'était déjà assombri la semaine dernière après leur surprenante défaite à Vannes (4-3), il s'annonce très compliqué car les départs devraient être nombreux.

Comme les Manceaux, les équipes de tête ont d'abord craqué sous la pression ce vendredi soir et les Dijonnais sont les seuls à ne pas avoir su réagir. Ils s'inclinent à Angers (1-0) mais terminent à la troisième place devant le MUC grâce à leur différence de buts (+15 contre +11). Emmené par son entraîneur Patrice Carteron, le DFCO découvrira la Ligue 1 pour la première fois la saison prochaine et tentera de convaincre des actionnaires comme Florent Malouda pour renforcer son budget et poursuivre sa montée en puissance.

Ajaccio a souffert

Vainqueur à Nîmes (1-2), Ajaccio a également souffert et ne riait pas beaucoup quand les Crocodiles, déjà relégués, ont ouvert le score en première période. Grâce à un doublé après la pause, Rivière a permis aux Corses de ne pas trop tremblé quand les Manceaux revenaient contre Nantes. L'équipe d'Olivier Pantaloni qui avait quitté la Ligue 1 en 2006 s'offre même la deuxième place du classement à trois longueurs du champion Evian-Thonon-Gaillard. De leur côté, les spectateurs haut-savoyards ont en effet eu droit à une fête complète au Parc des sports d'Annecy avec du suspense et une victoire de leurs protégés face à Metz (4-3) pour remporter le titre. La cerise sur le gâteau pour les promus de l'ETG.