Eurosport

La presse anglaise reproche à Guardiola son "pari tactique" face à Monaco

La presse anglaise reproche à Guardiola son "pari tactique" face à Monaco

Le 16/03/2017 à 10:27Mis à jour Le 16/03/2017 à 10:54

LIGUE DES CHAMPIONS - Pour la première fois de sa carrière d'entraîneur, Pep Guardiola n'atteindra pas le dernier carré de la compétition. Au lendemain de l'élimination de son Manchester City face à Monaco, la presse anglaise lui reproche surtout sa tactique, jugée trop offensive.

L'Angleterre s'est réveillée avec la gueule de bois ce jeudi, au lendemain de l'élimination de Manchester City face à l'AS Monaco, en huitième de finale de la Ligue des Champions. Pour sa 100e européenne en tant qu'entraîneur, et sa première saison sur le banc des Citizens, Pep Guardiola n'a pas réussi à entretenir sa légende, lui qui avait toujours atteint jusque-là le dernier carré de la compétition, qu'il a remporté à deux reprises avec le Barça.

Une élimination précoce qui lui vaut les critiques de la presse anglaise, qui lui reproche principalement d'avoir adopté une tactique trop offensive face aux Monégasques, alors que son équipe s'était imposée à l'aller 5-3 et n'avait pas besoin de gagner pour se qualifier.

Vidéo - Guardiola : "Nous n'avons joué que 45 minutes"

01:05

"Guardiola a aligné une formation offensive et a tenté de battre Monaco, mais les Mancuniens ont échoué et ont vu leur rêve européen finir en lambeaux", regrette ainsi le Daily Mirror, qui estime que "le pari de Guardiola s'est retourné contre lui."

Une volonté d'attaquer que Guardiola avait annoncé en conférence de presse d'avant-match : "Quand une équipe marque autant de buts (en référence à Monaco) et que vous ne pensez qu'à défendre, vous êtes mort. L'idée, c'est d'attaquer car la meilleure façon de défendre, c'est de marquer et d'attaquer le plus possible."

Une philosophie qui n'a donc pas porté ses fruits mercredi soir à Louis II. "Les flops de Pep", titre ainsi le Daily Mail à sa Une, photo "du supplice" de Guardiola à l'appui, après l'élimination de son "pitoyable" City. "Un City désordonné échoue", insiste de son côté le Times, avec toujours cette photo de la détresse de l'entraîneur catalan à l'appui.

"L'agonie de Pep", titre même le Telegraph, qui regrette également son "pari tactique", ce dont s'est d'ailleurs défendu le principal intéressé après la rencontre : "Je ne pense pas que ce soit une erreur tactique. Le problème a été notre première mi-temps, nous étions absents. En seconde, nous avons essayé de gagner, nous avons essayé de jouer."

Distancé en championnat par Chelsea, éliminé en League Cup et en Ligue des Champions, Pep Guardiola n'a plus que la FA Cup - City affrontera Arsenal en demi-finale - pour espérer remporter un titre cette saison avec les Skyblues. Et convaincre par la même occasion la presse anglaise que sa philosophie de jeu, sur la durée, peut aussi fonctionner outre-Manche.

0
0