AFP

Lyon et Besiktas punis par l'UEFA : une exclusion des Coupes d'Europe à la prochaine incartade

Lyon et Besiktas punis par l'UEFA : une exclusion des Coupes d'Europe à la prochaine incartade

Le 19/04/2017 à 18:43Mis à jour Le 20/04/2017 à 09:49

L'instance disciplinaire de l'UEFA a infligé mercredi aux clubs de Lyon et Besiktas une suspension de la prochaine compétition européenne pour laquelle ils se qualifieraient, assortie d'un sursis de deux saisons, à la suite des graves incidents qui s'étaient produits au Parc OL jeudi dernier en quart de finale aller de la Ligue Europa.

Le message ne laisse aucune place à l’ambiguïté. A la veille du quart de finale retour entre le Besiktas et Lyon, l'UEFA a pris la décision de sanctionner les deux clubs pour les incidents qui se sont produits jeudi dernier au Parc OL. Ces derniers ont écopé d'une suspension de deux ans, avec sursis, de toute compétition européenne. Et d'une amende de 100 000 euros. Toute récidive devra donc impérativement être évitée, autant pour l'OL que pour la formation stambouliote. Que ce soit jeudi ou dans un futur proche.

L'Union des associations européennes de football a par ailleurs expliqué dans son communiqué que ces sanctions étaient basées sur le rapport d'après-match et sur les preuves en sa possession. Elle a considéré que "les supporters des deux clubs étaient responsables des perturbations durant le match".

Vidéo - Fumigènes, contrôles forcés, stadiers : l'OL défend sa sécurité contre le Besiktas point par point

02:41

De multiples scènes de violence

Dans un communiqué publié par le club, Jean-Michel Aulas a révélé accepter la sanction de l'UEFA. "C’est une décision équitable. On a été surpris de la violence de certains supporters. La loi française nous a été défavorable. On sera peut-être obligés de ne pas respecter la loi du refus de vente. Les pouvoirs publics nous accompagneront plus. On apprend tous les jours. On respecte la décision de l’UEFA. Il y a eu des débordements et on a eu une part de responsabilité", a-t-il notamment confié.

0
0