Getty Images

Manchester United a souffert contre Anderlecht mais sera au rendez-vous des demies (2-1, a. p.)

Man U sera bien au rendez-vous

Le 21/04/2017 à 10:34

LIGUE EUROPA - Grâce à un but de Marcus Rashford en prolongation (107e), Manchester United est venu à bout d’Anderlecht (2-1, a.p.) et verra les demi-finales de la compétition. MU s’est fait peur et était tenu en échec à l’issu du temps réglementaire (1-1, 1-1 à l’aller). L’inquiétude est de mise pour Zlatan Ibrahimovic, sorti sur une blessure au genou (90e+2).

Longtemps secoué par le leader du championnat belge, Manchester United s'est arraché dans la prolongation pour se qualifier pour la dernier carré de la Ligue Europa (2-1) grâce à un enchaînement de classe signé Marcus Rashford (107e). Anderlecht n'a pas démérité mais a souffert physiquement en deuxième période. Les Red Devils passent mais ils ont peut être perdu Zlatan Ibrahimovic pour le reste de la saison.

Après sa qualification étriquée contre Rostov au tour précédent, Manchester United a donc eu besoin de 210 minutes pour s’en sortir et le couperet n’est pas passé loin. Anderlecht avait faim d’autant plus que le club de la banlieue bruxelloise n’a plus goûté au dernier carré européen depuis la Coupe des Coupes 1989-1990. Généreux dès le coup d’envoi sur la pelouse d’Old Trafford, les joueurs de René Weiler ont été surpris par un contre lancé par une superbe passe claquée de Paul Pogba pour Marcus Rashford. Ce dernier a servi à l’entrée de la surface Henrikh Mkhitaryan impitoyable face au gardien Ruben Martinez (1-0, 10e). Loin d’être abattu, Anderlecht a réagi dans un match plaisant en privant les Mancuniens du ballon. Frank Acheampong a d’abord fait preuve de maladresse après une mésentente entre Marcos Rojo et Paul Pogba : seul face à Sergio Romero, l’international ghanéen a perdu son face-à-face (21e).

10e demi-finale européenne pour Mourinho

Mais les Belges n’ont pas perdu confiance : Sofiane Hanni a bien suivi une frappe déviée sur la barre de Youri Tielemans, bien plus à l’aise qu’à l’aller, pour marquer en force dans le but de Romero (1-1, 32e). Alors que les compteurs étaient à égalité parfaite, Anderlecht aurait pu mettre un pied en demie dès le retour des vestiaires. Lancé dans le dos de la défense des Red Devils, l’attaquant polonais Lukasz Teodorczyk a trop tergiversé pour pouvoir permettre aux siens de passer devant (48e). Progressivement, le club belge a payé ses efforts et Manchester United a voulu forcer la décision en faisant preuve d’une grande maladresse : Rashford a manqué de précision après un superbe contrôle (65e), puis d’opportunisme après une bourde d’Appiah (69e), avant de manquer le cadre dans un angle fermé après un geste de classe de Zlatan Ibrahimovic (89e).

Le Suédois, justement, n’a pas pris part à la prolongation en effectuant une mauvaise réception sur la dernière action du temps règlementaire (90e+2). Rentré directement aux vestiaires, il est probablement sévèrement touché au genou droit et sa fin de saison est menacée. Sans sa star, MUFC a tout de même continué à pousser avec un superbe ciseau retourné de Paul Pogba (92e), puis un but refusé de l’international français. La qualification est finalement venue d’un enchaînement de Marcus Rashford, qui a crocheté Leander Dendoncker avant de décocher une frappe légèrement déviée par Kara Mbodji ( 2-1, 107e). Décisif contre Chelsea en championnat, le jeune attaquant a envoyé les Red Devils dans le dernier carré de la C3. Dans une compétition qu’il semblait négliger en septembre dernier, José Mourinho continue l’aventure et disputera ainsi sa 10e demi-finale européenne.

Zlatan Ibrahimovic (Manchester United), touché au genou face à Anderlecht.

Zlatan Ibrahimovic (Manchester United), touché au genou face à Anderlecht.Getty Images

0
0