AFP

Premier League – Les stats décalées de la 12e journée : Alexis Sanchez, l'arme fatale d'Arsenal

Avec Alexis Sanchez, Arsenal a l’arme fatale pour lancer ses matches
Par Eurosport

Le 20/11/2014 à 22:43

Alexis Sanchez meilleure arme pour ouvrir le score, Everton et West Ham bien dans leurs têtes et Liverpool passé dans l’art d’exploiter les CSC : voici les stats décalées de la 12e journée de Premier League.

Alexis Sanchez, spécialiste de l’ouverture du score

Douze buts en quatorze matches pour Arsenal, toutes compétitions confondues, mais surtout cinq ouvertures du score en Premier League. Alexis Sanchez devait dynamiser l’attaque des Gunners, c’est réussi. Aucun autre joueur de l’élite britannique n’a fait aussi bien pour lancer les rencontres de son équipe.

Everton – West Ham, le match des grosses têtes

S’il doit y avoir des buts entre Everton et West Ham, ce sera sûrement de la tête. Les Hammers ont déjà inscrits huit buts de cette manière depuis le début de la saison, soit 42% de leurs réalisations, le meilleur ratio du championnat. Deuxième de la liste, les Toffees ont, eux, inscrit six buts de la tête depuis août.

Les Blues jouent les tireurs d’élite

En plus d’écraser la concurrence en Premier League, Chelsea écœure ses adversaires par sa précision. Les hommes de José Mourinho ont cadré 54% de leurs frappes depuis le début de la saison et ont envoyé 23% de leurs tirs au fond des filets. En ce moment, il n’y a pas mieux en Angleterre.

Diego Costa félicité par Willian

Diego Costa félicité par WillianAFP

Pour parler d’efficacité, il n’y a pas mieux qu‘Agüero

Onze matches de Premier League, neuf en tant que titulaire, et déjà douze buts. Cette saison à Manchester City, il y a Sergio Agüero et les autres. Avec une moyenne totale d’un but toutes les 107 minutes depuis son arrivée en Angleterre, l’Argentin possède le meilleur ratio de l’histoire de la Premier League pour les joueurs ayant marqué plus de 20 buts. Contre Swansea, il lui faudra sans doute être patient : les Gallois ont encaissé 73% de leurs buts en deuxième période cette saison.

Newcastle spécialiste du mois de novembre

L’approche de l’hiver réussit bien à Newcastle. La saison dernière déjà, les hommes d’Alan Pardew avait remporté leurs quatre rencontres du mois de novembre. Cette année, ils en ont déjà remporté deux en novembre pour signer leurs troisième et quatrième succès de rang en Premier League. Ils n’en n’ont jamais gagné cinq d’affilés depuis avril 2012. Mais les Magpies pourront se rassurer en se disant qu’ils n’ont jamais perdu face aux Queen’s Park Rangers, qu’ils affrontent samedi.

Daryl Janmaat (Newcastle) face à Jordan Henderson (Liverpool)

Daryl Janmaat (Newcastle) face à Jordan Henderson (Liverpool)AFP

Un match de Tottenham, c’est expulsions et penalties garantis

Tottenham version 2014, c’est un abonnement aux cartons rouges. Les Spurs en ont récolté six depuis le début de l’année civile. Aucune équipe n’a fait "aussi bien" dans le championnat anglais. Même l’adversaire n’est pas à l’abri de cette inflation de cartons. Depuis le début de la saison, cinq rouges ont été distribués pendant les matches des Spurs, dont deux pour l’équipe adverse. Conséquence presque logique, Tottenham est aussi l’équipe qui a concédé le plus de penalties cette saison (5).

Pour se refaire, Liverpool peut compter sur Sterling… et les CSC

Depuis le début de la saison, Liverpool a inscrit 14 buts en onze journées de Premier League. Luis Suarez parti au Barça, il a bien fallu que les Reds se trouvent d’autres pourvoyeurs de buts. Avec trois réalisations depuis août, Raheem Sterling est en tête de ce classement, à égalité avec… les CSC. Liverpool est l’équipe qui a le plus bénéficié des buts contre son camp en 2014/2015. Sterling + CSC c’est tout de même 42% des buts des Reds en Premier League cette saison…

Raheem Sterling avec Liverpool

Raheem Sterling avec LiverpoolAFP

0
0