AFP

La Slovaquie verra la France, l'Ukraine pas encore

La Slovaquie verra la France, l'Ukraine pas encore

Le 12/10/2015 à 22:40Mis à jour Le 12/10/2015 à 23:07

QUALIFS EURO 2016 - La Slovaquie a validé son billet pour le prochain Euro après une victoire étriquée au Luxembourg (2-3). Succès bonfié par la défaite de l'Ukraine face à l'Espagne (0-1), qui envoie les Ukrainiens en barrages.

Comme pour le Mondial 2014, où elle avait échoué face à la France, l'Ukraine devra passer par les barrages pour obtenir son billet pour l'Euro 2016. Elle a terminé à la troisième place du groupe C suite à sa défaite contre l'Espagne lundi soir (0-1). La qualification directe est ainsi revenue à la Slovaquie, une grande première. Les coéquipiers de Marek Hamsik ont gagné au Luxembourg (2-4) et sont les dauphins des Espagnols. Le ticket dévolu au meilleur troisième échouera à la Hongrie ou à la Turquie.

Si les Ukrainiens n'avaient pas leur destin entre leurs mains pour la deuxième place, ils avaient la possibilité d'être meilleurs troisièmes en gagnant à Kiev. Mais l'efficacité leur a fait défaut, alors qu'ils se sont procuré un wagon d'occasions franches (3e, 28e, 29e, 51e, 65e, 71e, 85e). Les locaux sont aussi tombés sur un grand David De Gea, auteur de pas moins de 10 arrêts, dont certains de grnde classe (15e, 57e, 60e, 89e).

Une 100e cape contrastée pour Fabregas

L'Espagne a eu la maîtrise du jeu mais été moins dangereuse. Elle évoluait toutefois avec une équipe très renouvelée, à l'image de Mario Gaspar, qui honorait sa première sélection. Cela n'a pas empêché le latéral droit de Villarreal de signer l'unique but de la partie en reprenant de la tête un centre de Paco Alcacer (21e). Dans la foulée, la Roja aurait pu boucler l'affaire avec un penalty obtenu et frappé par Cesc Fabregas (23e). Mais le joueur de Chelsea, capitaine pour sa 100e sélection, a échoué face à Andriy Pyatov. Pas de quoi priver l'Espagne d'une 9e victoire en 10 journées.

La Slovaquie, seule équipe à avoir fait chuter les Ibériques, a elle terminé avec 7 succès. Celui acquis chez le Luxembourg s'est dessiné en deux temps (2-4). Les Slovaques ont d'abord pris le large avec trois buts entre la 24e et la 30e minute. Mais la nervosité les a gagnés et les Luxembourgeois ont pu revenir à 2-3 (65e). En fin de match, Marek Hamsik, auteur d'un deuxième but personnel dans le temps additionnel, s'est chargé de soulager les siens. Ils sont la 18e équipe directement qualifiée pour l'Euro français.

0
0