Ferrari S.p.A.

James Allison, le directeur technique dont Ferrari ne voulait plus, rejoint Mercedes

Allison, le directeur technique dont Ferrari ne voulait plus, rejoint Mercedes

Le 16/02/2017 à 12:13Mis à jour Le 16/02/2017 à 14:23

FORMULE 1 - Mercedes a officialisé jeudi le recrutement de James Allison comme directeur technique. Le Britannique arrive en provenance de Ferrari, où il occupait le même rôle. Il prendra ses fonctions le 1er mars, trois semaines avant le début du Mondial.

Depuis son éviction par Ferrari le 28 juillet dernier, tout juste trois ans après son retour à la Scuderia, les spéculations allaient bon train. La piste d'un retour chez Renault rapidement écartée, McLaren l'avait approché avant que Mercedes ne devienne le candidat le plus sérieux à son recrutement.

Jeudi, l'écurie triple championne du monde en titre – Pilotes et Constructeurs – a finalement officialisé l'arrivée du Britannique de 48 ans dans le rôle "nouvellement créé de directeur technique" a-t-elle indiqué. Une simple question d'appellation car Paddy Lowe, son prédécesseur au poste parti remplacer le retraité Pat Symonds chez Williams, occupait précisément le titre de "directeur technique exécutif".

Auteur d'une Lotus ratée en 2011 avant de remettre les Noirs et or sur le chemin de la victoire en 2012 et 2013, James Allison avait été rappelé par Ferrari à Maranello pour tenter de franchir la dernière marche vers la gloire. Après avoir dessiné une monoplace 2015 de bonne facture (trois victoires), James Allison avait subi au printemps dernier les foudres du nouveau président, Sergio Marchionne, qui lui avait reproché le manque de progrès de la "rossa" en matière aérodynamique. Jusqu'à le congédier sans grand ménagement.

Paddy Lowe sur le départ, l'équipe de Brackey a saisi l'opportunité d'enrôler "cet ingénieur respecté de la Formule 1", s'est félicité Mercedes.

"Je suis vraiment emballé de me remettre au travail après ce moment passé à l'écart du sport", a réagi James Allison, qui aura pour supérieur direct Toto Wolff, le directeur Mercedes Motosport et directeur d'équipe de l'entité F1. "C'est un énorme privilège de recevoir la confiance d'une place dans une équipe qui a réussi de façon si spectaculaire ces trois dernières saisons."

"Notre équipe technique est extrêmement compétente à chaque niveau et à son sommet après trois titres de suite", a commenté Toto Wolff. "Ce ne fut pas une tâche aisée de trouver la bonne personne en mesure de renforcer notre groupe d'ingénieurs expérimentés et (…) d'apporter sa propre vision du rôle. James est un ingénieur pointu ; je pense que nous avons le gars parfait et le bon atout pour nos leaders."

James Allison prendra son poste le 1er mars à Brackey, trois semaines avant le début du Mondial à Melbourne.

0
0