Getty Images

Daniel Abt signe un premier succès en Formule E et prend les commandes du championnat

Abt pensait avoir fait coup double...

Le 03/12/2017 à 09:21Mis à jour Le 03/12/2017 à 20:59

HONG KONG - Finalement disqualifié après l'arrivée, Daniel Abt (Audi Sport Abt) avait remporté sur la piste dimanche la course 2 à Hong Kong. Abt avait profité des fautes de ses adversaires pour prendre la tête dans l'avant-dernier tour et s'imposer.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

C'est ce qu'on aurait pu appeler un joli cadeau. Pour fêter dignement son 25e anniversaire, l'Allemand Daniel Abt (Audi Sport Abt) avait remporté dimanche sur la piste la course 2 du ePrix de Hong Kong. Le pilote Audi pouvait alors se réjouir des mésaventures de ses adversaires, le poleman Felix Rosenqvist (Mahindra), parti à la faute dès le premier virage, et surtout Edoardo Mortara (Venturi), leader depuis le premier tour, et auteur d'un tête à queue fatal à deux tours de l'arrivée.

Mais Abt, qui pensait faire coup double puisqu'il prenait du même coup la tête du classement des pilotes devant Sam Bird, vainqueur samedi et 6e lors de cette deuxième manche, a finalement été disqualifié après la course. Un appel a cependant été formulé par son écurie Audi. Par conséquent, les résultats ne sont pas encore officiels en attendant la décision définitive de la Fédération internationale (FIA).

Vidéo - Rosenqvist et Mortara ont offert la victoire à Abt sur un plateau d'argent : le résumé de la course

02:43

Avant ce dénouement en coulisse, la Formule E s'est offert une drôle de promotion ce dimanche dans les rues hongkongaises. Cette course a connu du retard à l'allumage, au sens propre comme au figuré. Le départ a été retardé de plusieurs minutes, la faute à un problème électrique sur les feux de la grille. Pneus froids ? Freins pas à température ? Cette attente imprévue a en tout cas peut-être coûté la course à Felix Rosenqvist. Le Suédois, parti en tête, a fini à l'envers dès le premier virage. Reparti 11e après un joyeux bazar, il a cravaché pour revenir et terminer tout de même sur le podium.

Mortara a laissé filer son premier succès

Ce chaos du départ a profité à Edoardo Mortara, le pilote de l'écurie monégasque Venturi, monoplaces en grande difficulté la saison dernière mais visiblement bien retravaillées durant l'intersaison. Impeccable dans la gestion de sa batterie tout comme lors de son changement de baquet, Mortara a fait un beau vainqueur... jusqu'à deux tours du but. L'Italien est alors sorti tout seul de la trajectoire alors que le succès lui tendait les bras.

"C'est entièrement ma faute", a-t-il assumé après la course, forcément très déçu. Mortara aurait pu lever les bras pour la première fois de sa carrière en Formule E. Il a finalement laissé cet honneur à Abt au terme d'une course mouvementée. Rendez-vous désormais en 2018 pour la prochaine échéance à Marrakech (13 janvier).

Vidéo - A deux tours de l'arrivée, Mortara avait course gagnée... avant de partir en tête-à-queue

01:02
0
0