2012 GOLF Tiger Woods - Reuters
 
Article
commentaires
Golf

Woods, seul contre tous

Woods, seul contre tous

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 25/01/2012 à 13:03 -
Par Eurosport - Le 25/01/2012 à 13:03
L'Américain Tiger Woods, sur la lancée d'une bonne fin d'année 2011 qui l'avait vu renouer avec la victoire après deux ans de disette, entend poursuivre son renouveau à l'Open d'Abou Dhabi, à partir de jeudi, face à une armada européenne conduite par les quatre premiers joueurs mondiaux: Luke Donald

L'Américain Tiger Woods, sur la lancée d'une bonne fin d'année 2011 qui l'avait vu renouer avec la victoire après deux ans de disette, entend poursuivre son renouveau à l'Open d'Abou Dhabi, à partir de jeudi, face à une armada européenne conduite par les quatre premiers joueurs mondiaux: Luke Donald, Lee Westwood, Rory McIlroy et Martin Kaymer. "Ca fait bien longtemps que je ne me suis pas senti aussi bien physiquement", a affirmé Woods, 36 ans, ancien N.1 mondial aujourd'hui seulement 25e mais qui sait bien qu'il a retrouvé les coups qui lui ont permis de gagner 14 tournois du Grand Chelem.

Et le "Tigre" n'est jamais aussi dangereux que quand il se retrouve en compagnie d'autres grands champions. Les organisateurs du 4e tournoi du circuit européen de l'année l'ont bien compris en le plaçant, aux deux premiers tours, en compagnie du jeune Nord-Irlandais McIlroy, vainqueur du dernier US Open, et de l'Anglais Donald. "Je n'ai jamais joué ici, mais ils ont réuni un plateau incroyable. Alors, j'ai hâte d'aller sur le parcours pour jouer", s'est enthousiasmé l'Américain, vainqueur à deux reprises (2006, 2008) dans le désert, à Dubaï.

"Jouer avec les deux meilleurs du monde pendant deux jours et affronter le meilleur plateau sans doute jamais réuni cette année, c'est extra. Ce n'est pas une manière bien tranquille de démarrer l'année", a renchéri McIlroy, 22 ans, que beaucoup voient déjà en successeur du "Tigre".

Constellation

"Je vais donc essayer de bien jouer, d'avoir un bon départ", a ajouté le Nord-Irlandais, deuxième il y a un an, à huit coups de l'Allemand Kaymer qui évoluera, lui, comme à la maison et est aussi le grand favori des parieurs. Vainqueur en 2008, 2010 et 2011, le gagnant du Championnat PGA 2010 connaît à la perfection le parcours d'Abou Dhabi. "C'est un tournoi très spécial pour moi. J'aime le parcours où j'ai réussi l'une de mes meilleures prestations. Avec l'incroyable plateau qui m'attend, ce sera mon challenge le plus relevé", a reconnu l'Allemand, deuxième en 2009.

Luke Donald aime lui aussi le désert. Victorieux de son premier tournoi 2011 dans l'Arizona, il a clôturé l'année par un succès à Dubaï. Avec le Nord-Irlandais Darren Clarke, vainqueur de l'Open britannique, le Sud-Africain Charl Schwartzel, couronné au Masters d'Augusta, et McIlroy, Abou Dhabi peut s'enorgueillir de réunir trois des quatre tenants d'un trophée majeur.

"C'est l'un des meilleurs plateaux du circuit européen !", a concédé l'Anglais Westwood, l'homme qui avait détrôné Tiger Woods du sommet mondial en octobre 2010 avant de céder sa place à Kaymer puis à Donald. Cette constellation fait presque oublier l'homme en forme du moment: le Sud-Africain Branden Grace, qui arrive à Abou Dhabi avec deux succès de rang, à Johannesburg et George, 2e et 3e étapes sud-africaines de l'année du circuit européen.

Côté français, la forte délégation (7) est emmenée par Thomas Levet, "roi" de l'Open de France en juillet, et Grégory Havret, 2e de l'US Open 2010 et N.1 national aux gains en 2011.